Day Trip to Redang

Classé dans : Non classé | 3
L’île de Redang est souvent décrite comme la plus belle île de la Malaisie péninsulaire, un « Paradis Tropical ». Comme nous passions 11 jours dans le Terengganu, nous nous devions de la voir ! D’autant plus que ces sublimes voisines, les îles Perhentians sont absolument magnifiques, comment cela peut être encore plus beau ?
Donc me voilà à la recherche d’un hébergement à réserver et c’est là que les problèmes commencent ! Comme toutes les îles de Malaisie, l’hébergement n’est pas donné, peut-être encore plus ici. Mais surtout, les hôtels meilleurs marchés ne proposent pas de chambre à la nuit (enfin on peut voir sur place si il reste des chambres de libres, mais avec ma fille, je ne prends pas le risque de me retrouver le bec dans l’eau !). A Redang, on fonctionne avec des packages : 2 nuits en pension complète avec sorties snorkling incluses. Le problème c’est que le snorkling en pleine mer avec un bébé, c’est juste pas possible (on avait essayé en Thaïlande), donc pourquoi payer (cher qui plus est) pour des sorties que je ne ferais pas ? Quelques établissements plus haut de gamme proposent des chambres à la nuit, c’est pas donné, mais en faisant un petit effort on pouvait se permettre de passer 2 ou 3 nuits au Coral Redang Beach, le moins cher de sa catégorie. Pas de chance pour nous, l’hôtel était en travaux, et on n’a pas pu me certifier que l’hôtel aurait rouvert à la mi-Mai.
Finalement, j’ai décidé de passer 2 nuits dans un petit resort sur le continent non loin de la jetée et de faire une sortie à la journée sur Redang. 150Rm par adulte (soit 37€ environ par adulte) sans déjeuner, visite en malais uniquement, et nous voilà en route pour Redang avec toute une famille Malaise (qui nous ferons la traduction en anglais !!!).
Moins d’une heure après notre départ, nous accostons au Marine Park pour faire un peu de baignade et de snorkling sur une plage de sable blanc bordée d’une eau turquoise. Il y a des poissons de partout, ils viennent te croquer les mollets tant il y en a, ils ne sont pas farouches !!! Faut dire que des dizaines de bateaux accostent tout au long de la journée débarquant des dizaines de personnes qui nourrissent les poissons à coup de pain de mie, ils auraient tord de ne pas se ramener !!!

Pour le déjeuner, on nous dépose dans le village, il n’y a quasiment pas d’étrangers dans cette partie de l’île, faut dire que ce n’est pas la plus jolie, mais c’est pittoresque et il y a des chèvres au bord de la plage. Au moins, nos nouveaux amis malais et nous-même mangeons pour trois fois rien dans un petit resto proche de la jetée (la nourriture à Redang est chère sur les plages). 
Ensuite direction la plage principale pour une visite de l’hôtel Laguna, nos copains sont ravis, nous ça ne nous intéresse pas vraiment, l’hôtel est magnifique, mais je préfère la plage moi ! La plage justement, on est autorisé à rester sur celle du Laguna et là c’est la grande classe : Plage de sable blanc sans le moindre bout de corail, transats en bois, parasols en paille et la mer avec ses différentes teintes de bleus : Le bonheur !!! Je fais un petit tour sur la plage, c’est vrai que l’île est sublime.

En regagnant la jetée pour rentrer sur le continent, nous croisons plein de singes ! Ils sont assez loin mais en zoomant, je peux faire de chouettes photos. D’autant plus qu’un d’eux s’est posé pile dans mon champ, il fait des têtes rigolotes, je suis ravie, je vais avoir de supers clichés !!! « Mais pourquoi tu prends en photos les singes en train de copuler, t’as rien d’autre à faire que de te lancer dans le porno animalier ? » Voilà, j’étais tellement absorbée par les expressions de ce singe que je n’avais pas vu qu’il était en train de satisfaire une femelle !!! De supers clichés, j’ai comme un doute (d’autant plus que j’ai foiré la mise au point…), mais les clichés les plus improbables de ce séjour, c’est certain !!!!

Redang, c’est indéniablement une île de rêve, mais le problème du rêve c’est qu’on est nombreux à vouloir en profiter, nous étions hors saison et pourtant il y avait des gens et des bateaux de partout (surtout au Marine Park) !!! Pour ma part j’ai préféré les îles Perhentians, le sable y est un poil moins blanc, mais c’est quand même bien moins la cohue ! Mais si vous recherchez une île vraiment très calme et préservée en Malaisie, stay tuned…

Infos pratiques

– Mousson d’Octobre à Mars
– 1 heure de bateau à partir de Merang 
– 1 h 30 de bateau à partir de Kuala Terengganu
– Liaisons directes par avion depuis Kuala Lumpur et Singapour via Berjaya Air
– Possibilité de transiter directement à partir des îles Perhentians sans avoir besoin de retourner sur le continent.

var _gaq = _gaq || [];
_gaq.push([‘_setAccount’, ‘UA-36679800-1’]);
_gaq.push([‘_trackPageview’]);

(function() {
var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true;
ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’;
var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
})();

3 Responses

  1. Waw tes photos sont superbes! Quel beau voyage! Tous ces beaux paysages, quelle chance 🙂

  2. C'est juste sublime…Des plages de rêve, tu me donnes encore plus envie d'y aller!!!! Vivement la suite alors 😉

  3. Je n'ai pas encore mis les pieds à Redang et ça donne bien envie!!

Laissez un commentaire