Faut il être un warrior pour voyager à l’étranger avec des enfants ?

Classé dans : Voyage, Voyage en famille | 26
Souvent on me fait la remarque : « Vous êtes dingues de voyager avec votre fille si petite, ça doit être compliqué ! ». C’est suivi en général de « non, mais elle doit être calme ! ». Alors, toute personne ayant côtoyé Lily J vous certifiera qu’elle n’est pas vraiment calme mais du genre plutôt excitée ! Et pourtant, je le dis et le répète, voyager à l’étranger avec des enfants ce n’est pas compliqué ! Le tout est de s’organiser.
J’étais formatée à ne pas emmener les jeunes enfants en vacances. Mes parents trouvaient cela trop compliqué et ne nous amenaient avec eux qu’une fois la propreté acquise (faut dire qu’ils campaient aussi…). Il ne me serait jamais venu à l’esprit de voyager avec ma fille en si bas âge si nous n’étions pas partis en Tunisie et Malaisie avec nos nièces et leurs parents. Ma belle-sœur a osé tenter le truc alors que la plus jeune de ses filles a beaucoup de mal à gérer sa frustration. Et pourtant, ces deux voyages se sont vraiment bien passés. Ils m’ont convaincue que voyager avec des tous-petits c’est possible et pas si difficile. Et quand nous avons décidé de partir en Thaïlande, il était évident que Lily J du haut de ses 9 mois partirait avec nous.
voyager à l'étranger avec des enfants

 

A mon sens, le secret d’un voyage en famille réussi se résume en 3 mots : Organisation, Respect et Adaptation.
 

Avant le départ, comment préparer un voyage à l’étranger avec des enfants ?

C’est cette phase là qui demandera le plus de travail, surtout pour les destinations lointaines et exotiques, mais rien d’insurmontable, il suffit de hiérarchiser ses taches efficacement.
D’abord choisir sa destination et son itinéraire. Avec des enfants en bas âge, il va falloir être raisonnable sur les temps de transport. L’idéal est de ne pas dépasser 2 heures de transport si vous êtes en bus ou taxi. S’ils profitent souvent de ces trajets pour dormir un peu, il y a des ratés, sachez-le (et l’enfant choisira toujours le jour le plus compliqué pour ne pas dormir, donc limitons les jours compliqués !). Assurez-vous qu’il y ait toujours un hôpital ou dispensaire à proximité de vos étapes. Prévoyez de rester plusieurs jours au même endroit, c’est bien de pouvoir un peu s’installer.
Ensuite, prenez un rendez-vous chez votre médecin ou le centre de conseils aux voyageurs. Ils vous aideront à évaluer les risques, vous recommanderont les vaccins et les médicaments à emporter en cas d’urgence. Il est possible qu’ils vous déconseillent certains lieux à cause de risques sanitaires. Il faudra alors revoir l’itinéraire en fonction.
Ces deux étapes passées, il est temps de réserver vos hébergements et vols internes. Si vous partez hors saison, il est moins cher de réserver sur place, mais avec un enfant (à fortiori en bas âge), on ne peut pas prendre le risque de se retrouver en dortoir ! Je regarde toujours les avis sur plusieurs sites : TripAdvisor, Agoda et Booking avant de réserver.

Le voyage en avion, la grande angoisse !

Je constate que le voyage en avion est toujours la plus grande source d’angoisse pour les parents. Et pourtant je suis toujours surprise de voir à quel point les enfants peuvent être sages en avion (et je ne parle pas que de mes nièces et ma fille). Au fond, c’est assez logique, les enfants sont un peu plus libres de leurs mouvements qu’en voiture et leurs parents sont bien plus permissifs qu’à l’accoutumée. Par ailleurs, certaines compagnies sont vraiment au top avec les enfants, et leur proposent des jouets et petites activités (Emirates entre autres).

 

L’attente dans les aéroports peut être un frein, mais rassurez-vous, dans l’immense majorité des aéroports, les jeunes enfants sont prioritaires et n’ont pas à faire la queue. Par ailleurs, de plus en plus de salles d’embarquements disposent d’aires pour enfants, parfait pour patienter ! A Bangkok, mes nièces ne voulaient pas embarquer, elles voulaient rester jouer, on était les derniers à embarquer dans l’avion !!!

Une fois sur place, comment réussir son voyage en famille ?

Pour les voyages lointains avec un fuseau horaire différent, il faudra gérer le décalage horaire. Pas de règle, comme les adultes, les enfants sont très inégaux face à cela. Mes nièces ne sont pas affectées une minute par le décalage horaire ! Elles sont incroyables et se calent immédiatement sur le soleil ! Lily J a 2/3 jours de flottement, rien de catastrophique, cela ne perturbe pas son humeur. Mais elle se réveille la nuit. Par contre,  certains enfants n’arrivent pas à s’adapter et sont éreintés (donc pénibles), mais c’est loin d’être la majorité.
Pour le reste, ce n’est pas plus compliqué que de partir dans le sud de la France ou en Bretagne. Il suffit de respecter le rythme de ses enfants, accepter de ne pas tout voir et tout faire, et prévoir des activités pour eux.
Organisation, respect et adaptations, voilà mes clefs pour un voyage en famille réussi. Les enfants sont très flexibles à condition que l’on ne leur en demande pas trop. Finalement, le voyage avec des enfants, c’est ni plus ni moins que la vie de tous les jours avec les enfants, l’évasion en plus.

 

Voyager à l'étranger avec des enfants attente aéroport
La preuve qu’on s’éclate dans les aéroports ! En escale à Dubai.

 

26 Responses

  1. Exactement il faut accepter de ne pas vouloir tout voir et tout faire comme quand on est juste entre adultes, c'est ce qu'on vient de faire à Barcelone où on a aussi visité tous les squares ! 🙂

    • Ah les squares, on en a visité un bon nombre en Thaïlande et Malaisie !!! D'ailleurs c'est là-bas qu'on faisait toujours de chouettes rencontres !

  2. Très instructif, c'est vrai qu'il y a de nombreux à priori à ce sujet ( et sur bien d'autre…). Le tout, tu as raison, c'est une bonne organisation!

    • Oui je suis souvent étonné de voir comme les gens sont surpris, alors que cela ne choque personne de prendre l'A7 un samedi d'Août classé noir avec des gosses : C'est pas pire !

  3. Pfff m'en parle pas, je suis en plein dedans, on part mardi pour la Reunion et j'ai le droit à la fameuse question: "mais avec les enfants??" au moins deux fois par jour!! J'ai même eu le droit à "tu es bien courageuse!" "vous êtes surs que vous allez en profiter?" Toutes ces reflexions commencent à faire monter la tension alors qu'à la base je n'étais pas specialement inquiete!! bref je ferais le debrief dans 15 jours! Et sinon bravo pour la Une sur HC

    • Rhooo… La réunion, c'est la France et il n'y a que 2 heures de décalage horaire, moi je suis sûre que cela se passera bien. Bon voyage, profitez-bien !!! Et fais nous plein de belles photos !

  4. Merci pour les bons conseils. J'avoue, je suis un peu une flipée et même si je rêve de voyages et d'aventures, pour le moment, avec les filles (1 et 3 ans), on a joué la sécurité. Comme tu le dis, tout est une question d'organisation. Raaaa, j'ai envie, mais j'ai la trouille ^^

    • Oui c'est pas facile au début de se lancer, tu peux peut-être commencer par une destination pas trop lointaine. Bon après le problème c'est qu'on y prend vraiment goût !!!

  5. C'est faisable, d'ailleurs avec la Pouillette j'ai pas mal bougé, même avant ses 1 ans. Elle a pris l'avion pour la première fois à 2 mois! Mais franchement avec Cromignon, on l'a fait à 2 ans et demi pour la première fois, et 2h30 de vol déjà c'était du taf…Question de confort et d'énergie aussi. Maintenant je préfère rester chez moi, surtout vu où je vis, parce que ça m'épuise…

    • C'est sur qu'avec la mer juste à côté, ça ne pousse pas au voyage, veinarde 🙂 J'ai vu que Cromignon avait fait des siennes pour le retour à l'aéroport, mais cela peut arriver n'importe où, tu vois par exemple je suis allée au centre commercial entre midi et deux, elle a été horrible, s'est roulée par terre au milieu des allées et pourtant j'étais à côté de chez moi, ce genre de mésavanture peut arriver de partout dès que l'on sort de chez soi…

    • Et j'oublie, repose-toi bien 😉

    • Dans l'avion il a été nickel, mais j'étais déjà vidée…en général je le gère bien dans la vie quotidienne, même en courses où il est toujours sage, mais là….

  6. Je suis entièrement d'accord avec toi : voyager avec des enfants n'est pas compliqué, c'est juste une question d'organisation. On apprend à voyager différemment avec des enfants ! Par exemple, en Thaïlande, nous avons laissé tomber les petites guest houses et les séjours dans des endroits pas très touristiques pour privilégier les chaînes d'hôtels, les "vrais" restaurants, les courts trajets.

  7. Franchement, quand je vois comment c'était hard jusque là avec MisterBB même sur des trajets "normaux", je ne me serais ô grand jamais risquée à prendre train ou avion avec lui! et depuis Bébé, il ne dort pas n'importe où non plus donc..
    temps d'attente d'aéroport, ne pas pouvoir toujours bouger, heures de vol, tout ça, on le fera avec lui mais plus tard car on préfére être sereins et profiter tous ensemble…
    Je pense que les voyages (comme le reste) dépendent beaucoup des enfants et des parents. Chacun fait à sa manière, tant que tout le monde y trouve son compte 🙂
    Et pour répondre à ta question, dans notre cas, OUI il faudrait être warrior pour le tenter 😉

    • C'est sur que lorsque l'on a un enfant qui ne supporte pas les trajets, se lancer dans un long voyage en avion est difficilement envisageable. Pour le sommeil, l'année où nous sommes partis en Thaïlande, cela a été très difficile pour ma fille, qui ne voulait faire de cododo avec nous… Cette année, j'ai donc emmené un lit parapluie de voyage hyper léger avec nous, j'avais pris ses draps, elle connaissait le lit, c'était presque comme à la maison et on n'a eu aucun soucis.

  8. Sympa cet article et tout à fait ce qu'il me faut.. maman de deux petits garçon de 4 ans et demi et 4 mois, j'aimerais partir à la réunion et à Maurice (dès que les finances le permettront). marre de l'entourage qui nous le déconseille ou qui pensent donner les meilleurs conseils, mais souvent ces gens là c'est ceux qui ne profitent pas de la vie Comme tu dis, il faut une bonne organisation, c'est vraiment la clef d'un voyage réussi avec ces enfants. Thaïlande, on est déjà parti à deux, mais j'avoue que le décalage horaire, me freine un peu. C'est pour cela que je me tournerai plus vers la réunion, Maurice..

  9. Nous aussi on nous a pris pour des fous lors de notre Road-Trip France-Hongrie, là quand on dit qu'on part au USA en road-trip avec lui, pareil les gens ne comprennent pas !
    Les 12h d'avion m'angoisse pas plus que ça, j'appréhende tout de même un peu, mais bon on verra bien 🙂 !

  10. Nous aussi on nous a pris pour des fous lors de notre Road-Trip France-Hongrie, là quand on dit qu'on part au USA en road-trip avec lui, pareil les gens ne comprennent pas !
    Les 12h d'avion m'angoisse pas plus que ça, j'appréhende tout de même un peu, mais bon on verra bien 🙂 !

  11. Je pense que voyager avec son enfant peux apporter beaucoup. De nos jours les enfants sont pourris gâtés pensant que tout leur est dû, mais ce n'est pas la vie d'avoir tout. Les vraies valeurs n'existent plus vraiment malheureusement. On se plaint pour 3 fois rien, alors des gens vivent avec casi-rien mais ont un cœur gros comme ca. je pense que c'est bien de transmettre des valeurs et de lui apprendre à ce contenter de ce qu'il à déjà, de le faire grandir un peu plus et de lui inqulquer plus de respect aussi. Bref voila^^

  12. Bonsoir, je viens d'arriver par hasard sur ton blog, attirée par le titre de ton messages, car je viens moi-meme d'en poster un sur le meme sujet ! Nous vivons à Djibouti, et ma Baby de 11mois a déjà pris 5 fois l'avion. A chaque fois, no stress, juste une bonne organisation avant, comme tu le dis, et une adaptation sur place. J'aime donc beaucoup ton post 😉

  13. Moi ça ne me viendrait pas à l'esprit de voyager sans ma fille.
    On a déjà pas mal de voyages et notamment des longs trajets et cela reste nos plus beaux souvenirs à 3 🙂

  14. Je crois que je vais faire lire cet article mon mari. Je n'arrive pas le décider pour partir quelques jours à l'étranger (surtout qu'il n'y aurait pas de décalage horaire vu les destinations choisies).
    En tout cas, merci pour ce retour d'expérience 🙂

  15. Dans le sud, du côté de Montpellier et en combi VW aménagé avec des enfants, c'est sympa aussi 😉

  16. Complètement d’accord! Nous étions au Mexique en famille il y a quelques temps avec notre fille de 4 mois. Bon, faut l’avouer ce fut assez sport mais tout s’est bien passé. Pour nous, c’est le premier d’une longue série de voyage.
    Merci pour votre article 😉

    • Ben j’ai trouvé cela plus difficile cette année avec ma fille de 4 ans et demi que les années précédentes. ça ne doit pas être un bon âge pour les voyages ! Ceci-dit, on en a bien profité malgré tout !

Laissez un commentaire