Le sommeil des parents : Cette blague !

Classé dans : Maternité | 11

Avant d’être mère, je pensais avoir déjà eu sommeil… Je ne pensais pas que l’on pouvait être plus fatiguée que ce que je l’avais déjà été !!!

 

Bullshit !

 

Depuis un peu plus de 5 ans, je me suis découverte des ressources insoupçonnées dans l’épuisement ! Et j’ai découvert aussi où se situaient mes limites…

On ne le dit pas assez, mais fabriquer un enfant, ça fatigue ! Et bizarrement, il n’est pas nécessaire d’avoir le profil d’une boule de bowling pour que celle-ci se fasse ressentir ! En effet, tout bascule au cours de ton premier trimestre de grossesse ! Tu ne sais pas pourquoi, mais alors que tu faisais des nuits de 6 heures et te réveillais presque aussi fraîche qu’une rose, aujourd’hui tu te tapes des nuits de 10 heures, non réparatrices en prime ! Et c’est que le début !

Ta grossesse avance et vient le moment des insomnies ! On te bassines à tes cours de préparation à la naissance qu’il faut bien se reposer avant l’arrivée de bébé ! Oui mais voilà, tu t’endors à 2 heures du matin, et tu es réveillée toutes les 2 heures par ta vessie compressée ! Certains te diront que c’est pour t’habituer. Mais sache une chose, on ne s’habitue jamais à ne plus dormir !

J’ai eu de la chance ! Mettre au monde un enfant de près de 4 kilos présente un gros avantage, il tète moins souvent (enfin c’est une moyenne… ça ne se vérifie pas toujours) ! Ma fille ne s’est réveillée qu’une fois par nuit du moment que nous sommes rentrés de la maternité. Elle a fait ses premières nuits à 3 semaines, et ne s’est plus réveillée à 6 semaines ! On m’avait répété qu’on dormait très peu les premiers mois, je n’ai pas vécu cela. J’ai pensé que les gens exagéraient sans doute un peu, tout était si facile ! Ne me jetez pas des caillasses, j’ai vite déchanté !

Un enfant qui n’est plus réveillé par la faim, n’est pas forcément un enfant qui dort bien ! Il existe tout un tas de choses qui peuvent réveiller un enfant…

Ma fille a eu sa première dent à 5 mois, depuis, elle en a sorti 19 autres… Toutes, sans exceptions, ont été accompagnées de semaines de douleurs atroces. Ma fille se tordait de douleur et ne dormait plus ! Elle hurlait, passait sa nuit à téter, se réveillait toutes les heures, parfois pendant 1 mois et demi d’affilé… Jusqu’à la prochaine poussée dentaire… Les meilleures nuits, elle ne se réveillait que 3 fois, les pires, c’était 10 à 12 fois par nuit… Sa douleur était extrême, les manifestations de sa douleur l’étaient aussi…

Sans sommeil, rien ne va. On se découvre des douleurs inconnues, on ne supporte plus rien, on n’a plus aucune capacité de concentration. Je n’osais même plus aller me coucher, tant cela me coûtait de me relever…Les réveils intempestifs à intervalles réguliers sont utilisés comme méthode de torture. Certains sujets finissent même par sombrer dans la folie. Je ne pense pas en être arrivée à cette extrémité, mais le manque de sommeil combiné à d’autres facteurs (mon impuissance à soulager ma fille entre autres) m’ont conduite à la dépression il y a 3 ans. Je vous rassure, cette période de ma vie est derrière moi. Ma fille a toutes ses dents ! Mais on est pas pour autant sortis d’affaire !!!

Alors que nos nuits avaient retrouvées leur calme depuis quelques semaines, les terreurs nocturnes ont commencées ! Par rapport aux dents, la fréquence des réveils est vraiment facilement gérable, 1 à 3 fois en fin de nuit ! Enfin, si tu arrives à te rendormir, parce que les cris sont tellement horribles qu’il te faut bien une bonne demi-heure pour que ton cœur cesse de battre à tout rompre !!! Ici encore, avec le temps, ça passe…

Ce qui ne passe pas en revanche, ou tout du moins bien plus tard, ce sont les réveils à cause des cauchemars ou des maladies… Un enfant malade se réveille la nuit. Et pas besoin que ce soit grave ! Un simple rhume peut réveiller ton enfant trois fois par nuit pendant 3 semaines !!! Et toi aussi pour la peine… Et tu connaîtras des réveils magiques, comme celui où j’ai été réveillée par ma fille qui était en train de me vomir dessus (ben oui, je l’avais mise avec nous dans le lit parce qu’elle n’était pas bien… ). Et plus tu as d’enfants, plus de réveils nocturnes tu connaîtras. Même s’ils tombent malades en même temps ! Pas plus tard que le week-end dernier, nous étions en famille chez ma belle-sœur. Ma fille, ma nièce et mon neveu étaient malades la même nuit… Yeah, sur les 5 enfants, 3 étaient malades, belle moyenne !!! Mais ils ont bien pris la peine de se réveiller les uns après les autres… En plus, les filles ont vomi dans leurs lits… On a donc eu droit à 5 réveils de plus de 30 min (fallait bien nettoyer le vomi) avec pleurs en fond sonore ! On a donc fini entassés dans les lits épargnés par le vomi. Joie, bonheur et tronche en biais le lendemain matin !!!

Heureusement, la maladie, comme les cauchemars, c’est quand même assez ponctuels. Avant d’être maman, je pensais naïvement que c’étaient les seules raisons pour les parents de ne pas dormir, j’étais loin du compte…

La plupart des enfants ont des sommeils très agités. Ils dorment bien, ne se réveillent pas, mais bougent, parlent, crient… Une de mes nièces est somnambule, je l’étais aussi enfant, ma sœur également. Deux de mes nièces et ma fille parlent dans leur sommeil. Celle qui est somnambule est même capable de te tenir une conversation !!! Ma fille, quand à elle, hurle ! Elle pousse des cris épouvantables accompagnés souvent de « Non, je te prête pas mes jouets ! » ou encore « T’es plus ma copine ! ». Une nuit, elle a même hurlé : « Tunis, descends de sur ma tête ! ». Mon mari a fait un bond du lit, s’est assuré que le chat n’était pas sur la tête de notre fille avant de revenir dans la chambre surpris que je n’ai pas levé le petit doigt. En réalité, Tunis ne pouvait pas être sur sa tête, puisqu’elle dormait sur mon popotin (je dors sur le ventre, donc le chat adore dormir sur mes fesses, ma vie est nulle !) !!! Au début, on se levait systématiquement. Maintenant, on reconnait ces cris, même s’ils nous réveillent, on ne se lève plus… Étrangement, ses cris quand elle fait un cauchemar sont bien moins puissants, ils ressemblent plus à une complainte !  Elle crie par périodes. Parfois, c’est toutes les nuits, jusqu’à 6 fois par nuits. Parfois, c’est moins d’un cri par semaine.

Depuis Janvier, elle est dans une période où elle crie assez peu, elle est un peu malade depuis la fin de semaine dernière, mais allait très bien jusqu’alors. En toute logique, j’aurais du passer de bonnes nuits ! Et bien non, même pas !!!

Connaissez-vous le pire ennemi du sommeil des parents ? Le parent lui-même !!! On a tous tendance à penser à tout et n’importe quoi en allant se coucher. C’est le moment où resurgissent toutes nos idées, envies, et nos inquiétudes. Et des inquiétudes avec les enfants, on en a à la pelle !!! Petits ou gros bobos, l’école ou une phase relou, on a toujours à quoi penser ! Dernièrement, il y a eu un petit incident à l’école et ma fille refuse à nouveau d’aller à l’école l’après-midi… Je vous le donne dans le mille, une semaine d’insomnie !!! Et tandis que je me demande quand je dormirai sans m’en faire pour ma fille, je me souviens de mon père qui n’était pas capable de fermer l’œil tant que nous n’étions pas rentrées à la maison avec ma frangine ! Heureusement pour lui, on ne sortait pas tous les soirs et on est parties assez tôt de la maison !!!

Alors le sommeil des parents, j’avoue que je n’y crois plus trop ! Tant qu’ils seront sous notre toit, on ne dort pas !

Mais le pire, c’est que malgré les poches noires sous mes yeux, mon mal de crane omniprésent, et mes courbatures, je ne rêve que d’une chose, avoir un autre enfant et dormir encore moins !

 

 

11 Responses

  1. la nature est bien faite, pour qu’on puisse aussi bien s’habituer aux nuits pourries! Mais bon, quand même…une grasse mat de temps en temps, ça fait quand même tellement de bien!

    • Sur le plan des grasses matinées, j’ai beaucoup de chance, ma fille se lève plutôt tard le week-end pour une enfant, entre 8 et 9 heures ! Donc bon, tout n’est pas si noir mdr !!!

  2. Que veux-tu on doit être mazo… ^^

  3. On dort peu depuis la naissance de Baby Boy mais je suis tellement heureuse de l’avoir avec nous que je m’en fiche !

    • Ah ben c’est sur, je préfère vivre sans dormir plutôt que sans ma fille !!! Mais, une semaine sans être réveillée dans mon sommeil, ça me ferait tellement de bien !!!

  4. J’ai adoré ton article ! Louis n’a que 3 mois 1/2, je suis en plein dedans…1 à 2 réveils par nuit pour téter, sans compter les pertes de tututte…et monsieur est bavard, parfois il préfère causer tout seul que dormir… 🙂

    • Il cause déjà tout seul !!! Trop chou !!! Enfin pour vous, ça doit être un peu moins drôle… Courage !

  5. J’ai eu la mauvaise idée de profiter du sommeil de mon premier enfant pour faire quelques tâches ménagères, au lieu de me reposer moi aussi. J’ai appris à mes dépens que quand bébé dort, maman aussi doit en profiter pour dormir et rattraper le manque de sommeil. Pour mon deuxième enfant, çà se passait mieux.

    • J’ai eu la chance d’être épargnée les 5 premiers mois, elle dormait vraiment bien la nuit. Et d’ailleurs heureusement, parce qu’elle ne dormait quasiment pas en journée ! Mais oui, c’est important de se reposer quand bébé dort. Le problème c’est que lorsque les nuits se sont gâtées, elle n’était toujours pas branchée sieste !!! D’ailleurs, elle a arrêté à 2 ans et demi !

  6. ton article est génial!
    Pour ma part je ne me retrouve pas trop car ici tout le monde dort comme des masses…
    Mais comme j’ai le goût du risque je me laisserai bien tenter pzar un 3eme qui risquerait de mettre à mal nos nuits tranquilles!!!
    On est maso!

Laissez un commentaire