On a vu : Moi, Moche et Méchant 3

Classé dans : Cinéma, Culture | 0

Cela faisait un petit moment qu’on n’avait pas fait un ciné tous les 3, depuis « Tous en scène » en Février dernier. Alors ça nous a pris un peu comme ça la semaine dernière, si on faisait un ciné ? Pas très au courant de ce qui se faisait ces derniers temps. Nous avons posé notre dévolu sur le blockbuster des studios Illumination, « Moi, moche et méchant 3 ».

 

Moi, moche et méchant 3 de Kyle Balda et Pierre Coffin

 

Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui avoue son secret: après avoir donné naissance à des jumeaux, elle a divorcé en faisant la promesse à son ex-mari de disparaître totalement de sa vie en échange d’un des enfants. Tout en précisant, en substance, qu’elle n’a pas eu son mot à dire et que Gru n’est somme toute qu’un second choix. Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale, Freedonia, pour rencontrer son jumeau, il déchante vite quand il découvre que Dru est nettement supérieur à lui, et ce en tout point. Là où Gru est un misanthrope aussi dépourvu d’emploi que de cheveux, Dru arbore une masse capillaire impressionnante, un charisme naturel et une fortune colossale héritée de son père et de son élevage de cochons. Gru est rapidement miné par un sentiment d’infériorité, quand Dru lui révèle sa faille: leur père n’a jamais vu en lui l’étoffe d’un méchant, et de ce fait ne l’a pas formé dans cette direction qui est pourtant la marque de fabrique de la famille. Avec son aide, ils pourraient à eux deux perpétuer la tradition familiale.

Gru se sent alors investi d’un rôle de «grand frère» et lui livre les secrets de l’utilisation des gadgets ultra-sophistiqués de leur père avec l’intention d’en profiter pour mettre hors d’état de nuire l’insaisissable Balthazar Bratt. Mais cette alliance se voit sérieusement menacée par un cas aggravé de rivalité gémellaire qui va vite les dépasser et les handicaper face à un ennemi à l’envergure encore inégalée.

Source : Allociné

moi, moche et méchant 3

J’avais été très déçue par les Minions. Pour tout vous dire, passé le premier quart d’heure où j’ai ri comme une dinde, je me suis ennuyée ! Alors j’appréhendais un peu ce troisième opus des aventures de Gru. Et pour tout vous dire, je suis assez partagée en ce qui concerne ce long métrage.

Alors bien sûr, on retrouve ce qui a fait le charme de la saga : Trois adorables fillettes, un anti-héros finalement super attachant lui aussi, et les Minions pour la touche hyper décalée. Oui mais cela ne fait pas tout.

Dans les bons points, on peut noter que « Moi, moche et méchant 3 » est drôle. Bon il n’est peut-être pas aussi hilarant que les 2 premiers volets, mais on a ri ! Ensuite, j’ai beaucoup aimé le méchant, ancien enfant star des années 80. On retrouve tout le côté haut en couleur de cette période avec ses égarements vestimentaires et capillaires !!! Pour ma part, j’ai adoré cet aspect du film (enfant des années 80, forcément ça me parlait !). La BO surfe à fond sur cette période, si vous êtes allergique aux eighties, gare à vos oreilles  ! Mais pour par part, je l’ai trouvé plutôt sympa ! Et bien sûr, l’animation est vraiment très réussie.

On a donc un film d’animation joli, drôle avec un super méchant et une BO agréable ! Oui mais ce n’est pas suffisant… Pour ma part, je n’ai pas du tout accroché avec le personnage de Dru, sauf peut-être à la toute fin. Je n’ai pas trouvé l’histoire entre ces jumeaux qui se découvrent vraiment intéressante. Malgré les situations loufoques, le fond est vraiment très prévisible. Par ailleurs, les gamines passent complètement en second plan. Elles ont bien leurs propres aventures, mais là encore ça n’apporte pas grand chose… C’est vraiment histoire qu’elles apparaissent ! Même chose pour les Minions… Le scénario est bizarre, les différents personnages vivent leurs aventures parallèlement sans jamais vraiment se croiser.

Sans être un échec, j’ai trouvé que ce 3ème volet n’était pas du tout à la hauteur des 2 premiers. Je n’ai pas passé un mauvais moment devant ce dessin animé, mais il ne restera pas dans les films de l’année. J’ai largement préféré « Tous en scène » du même studio d’animation.

En revanche, Lily J a adoré ! Elle était morte de rire du début à la fin ! Moi, moche et méchant 3 est un bon divertissement pour les enfants. Par contre, leurs parents resteront sans doute un peu sur leur faim !

Laissez un commentaire