Maroc Non classé Voyage

Maroc – Souks et Farniente !

16 mai 2011

Salaam aleykoum,

Aujourd’hui, nous partons pour faire quelques achats aux souks. Bien décidés à ramener des souvenirs à toute la famille, nous passerons toute la matinée dans le souk, à regarder, négocier, essayer tout ce qui peut l’être et acheter ! Nous qui étions de piètres négociateurs, on devient des pros ! C’est facile, il suffit de tout diviser par deux (au minimum) et si le marchand refuse, faire mine de partir : ça marche quasiment à tous les coups !!!
Les babouches !
Finalement, nous laisserons un tiers de notre budget « extras » dans ces souvenirs (soit environ 100€ tout de même !). Nous mangeons sur Jemaa El Fna au petit snack et nous nous régalons comme toujours pour un prix dérisoire !
Nous passons prendre une glace au Venezia Ice, ça fait trop du bien sous ce soleil de plomb ! Puis on rentre à l’hôtel espérant pouvoir se reposer sur un transat au bord de la piscine. Ben non ! Beaucoup de touristes sont arrivés la veille et la piscine déjà bondées habituellement est là carrément impraticable !
Les remparts
On regarde dans les brochures fournies par l’hôtel ce que l’on pourrait faire, mais tout est hors de prix et nous n’avons quasiment plus rien (à peine une cinquantaine d’euros pour 2 jours restants…), j’essaie de convaincre mon mari de retirer, mais nos finances sont vraiment trop justes il ne cédera pas… L’après-midi traine en longueur, il fait chaud, on fait la sieste dans la chambre, on marche un peu en ville : En bref, on s’ennuie grave ! Premier incident de la journée, un vigile prend mon mari pour un marrakechi et tente de le foutre dehors de l’hôtel !
Arrive le repas, nous y allons de bonne heure, car on veut retourner à notre café (notre havre de paix !), mais la salle à manger est pleine ! On cherche une table, on ne trouve pas, les serveurs ne nous aident pas. Au bout de 10 minutes debout comme des idiots, mon mari craque et sort du restaurant. Moi j’insiste, j’ai faim ! Je trouve une table, commence à me servir et le serveur me vire comme une malpropre pour faire manger d’autres gens ! Je vais rejoindre mon mari et lui explique ce qui s’est passé, on retourne à la salle à manger et commence à manger sur le buffet ! 
Gueliz
Dégoutée par cette après-midi nulle, les divers déconvenues et par les 2 incidents avec le personnel de l’hôtel (qui seront les 2 seuls, le reste du personnel a toujours été agréable), je fonds en larme dans les rues de Marrakech, tout le monde me regarde craquer, la honte…
Le thé et les pâtisseries Hilton !
Une fois au café, nous faisons la connaissance d’un couple de notre âge, arrivés la veille, qui comme nous sommes un peu déçus de Marrakech : Nous sympathisons tout de suite et passerons la soirée avec eux. On se donne rendez-vous le lendemain matin pour passer la journée ensemble.
(Visited 24 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer