Malaisie Non classé Voyage

Malaisie – Grandeur et décadence

2 septembre 2011

Selamat malam,

Ceci est le récit de notre avant dernière journée en Malaisie.

Après avoir acheté du roti canai dans la rue et avalé un milo, nous partons en train pour Shah Alam pour visiter la mosquée Bleue. Le trajet côute 2.5Rm environ et dure 1 demi heure, puis nous avons pris le taxi de la gare, jusqu’à la mosquée pour 7Rm.

Mosquée Bleue – Shah Alam
La mosquée bleue est la plus grande d’Asie du Sud-Est, elle fut construite lorsque Shah Alam devint la capitale du Selangor dans les années 70. Ses 4 minarets montent à plus de 140m de hauteur, elle fut construite avec du marbre de Langkawi, tous les matériaux ayant servi à sa construction viennent de Malaisie.

Mosquée Bleue – Shah Alam
Nous sommes accueillis par une dame très gentille, et la visite est assurée par un monsieur très interessant, qui nous explique toute l’histoire de la mosquée, sa construction, et tout ce qui se fait dans la mosquée (conférences, bibliothèque, cours, banque islamique etc.). La salle de prière est superbe avec sa coupole magnifique entourée par la sourate Yasin.

Mosquée Bleue – Shah Alam
Là nous rencontrons un monsieur qui a vécu en Belgique, et qui connait Lyon. Nous discutons un moment avec lui. Pendant que nous parlons les filles font des roulades sur la belle moquette de la salle de prière ! On passera un moment à discuter avec un peu tout le monde, on a vraiment passé un bon moment là-bas. En voyant que les filles réclament à manger, le monsieur qui nous a fait la visite nous dépose en voiture devant 2 malls. 
Le restaurant que l’on choisi est plutôt sympas mais la nourriture est plus chère qu’ailleurs et pas super bonne (environ 20Rm par tête), en partant on achète 6 donuts pour 13Rm. En allant rejoindre la gare de taxi, on traverse le 2nd mall, il y avait plein de stands qui sentaient délicieusement bon, on regrette d’avoir choisi l’autre resto…
On prend un taxi jusqu’à Sentral Market à Kuala Lumpur pour 40Rm, puis on part dans Little India à la recherche de saris. Près de Masjid India, nous trouvons une immense boutique de vêtements indiens, il y a beaucoup de choix et de superbes robes. L’accueil est glacial, désagréable même, la vendeuse nous laisse bien entendre qu’on la dérange et de toute façon refuse de montrer ce que l’on n’est pas sûr d’acheter ! Ma belle-soeur achetera un ensemble pour adulte et 3 ensembles pour enfant pour moins de 200Rm et moi deux saris pour 140Rm, donc en terme de prix cela valait le coup de supporter la vendeuse !

Petronas Tower

Nous prenons le métro, pour nous rendre aux tours Petronas, les filles ont faim, on rentre donc dans le centre commercial à la sortie du métro pour acheter le goûter, mais au bout d’une minute, je me sens mal, très mal, je n’ai plus de force, je le dis à mon mari, qui m’accompagne pour trouver un banc. impossible d’en trouver un… Du coup il m’assoie dans un bar à jus de fruit et me propose de m’en ramener un, acquiesce et m’écroule sur la table. Mon mari revient avec un milk shake banana split (un banana split mixé !), me relève et me tend à boire.

Forces de polices aux Petronas Tower

Nous sortons ensuite et arrivons juste au pied des tours. Petit à petit, je reprends mes esprits et mes force. Un nombre impressionnant de véhicules de police se trouvent au bas des tours, peut être une cinquantaine en tout… Ils finiront par partir au bout de quelques minutes sans que l’on sache pourquoi ils étaient là. Nous partons donc faire les photos traditionnelles au pied des tours, quand on y est, cela s’impose, mais autant être franche on est ridicules !

Forces de touristes aux Petronas Tower

On décide de rentrer à l’intérieur, histoire de voir à quoi cela ressemble quand même. L’intérieur est superbement décoré, le sol est tout marbré et les lustres sont somptueux. Mais de nouveau de me sens mal, et je m’effondre dans les escaliers, incapable de bouger et de me relever tant j’étais faible. En plus, cela ne choque personne et ceux qui m’accompagnent ne me voient pas jusqu’à ce que ma nièce dise à sa mère : « Maman, je vais aller faire dodo avec tata sur l’escalier ! ». Ils me donnent à boire et à manger, mon mari m’aide à me relever, on traverse le centre commercial, et sortons au bord du lac, je me sens mieux et récupère. On traverse le centre commercial, je remarque alors à quel point il est huppé, il n’y a que des boutiques de luxe.

Lustre des tours Petronas

Je refais un malaise dans le métro. On décide donc de s’arrêter manger dans un indien à 2 pas de Pasar Seni sur Jalan Sultan. Manger ne m’aide pas, je suis épuisée et décide de rentrer à l’hôtel pendant que les autres terminent leur repas. Une douche et une heure de sommeil après, je suis à nouveau en pleine forme ! Je rejoins les autres pour régler les détails de notre dernière journée sur KL, puis on se couche.

Quelques jours après être rentrée de Malaisie, un technicien est venu réparer la climatisation de mon bureau, en partant il me fait les recommandations habituelles : « Pas plus de 7 degrés d’écart par rapport à l’extérieur ! « , puis il rajoute : « Vous savez, quand il y a plus de 10 degrés d’écart, il arrive qu’il y ait des personnes qui tombent dans les pommes ! », au moins ce monsieur a résolu la question de mes mystérieux malaises, je n’étais jamais tombée dans les pommes avant cela !

(Visited 50 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer