Non classé

Tunisie – Poésie ou pompe à fric ?!

13 février 2012
Salaam aleykoum,
Quittons le froid glacial et retour 1 an et demi en arrière en Tunisie !
Nous quittons donc Sousse pour gagner la capitale, l’autoroute est excellente, vide et pas chère du tout. 2 heures et demi de route, pause déjeuné incluse nous arrivons à la Goulette. On se décide à passer l’après-midi à la célèbre Sidi Bou Saïd, petite ville bleue et blanche, repère de nombreux poètes et abritant le fameux « Café des délices » de Patrick Bruel. 
La route menant de la Goulette à Sidi Bou Saïd est embouteillée et la circulation y est anarchique, on est en ville pas de doute là-dessus !!! Alors qu’il ne devrait y avoir « que » 4 voies, ce sont 7 rangées de voitures que nous découvrons, wahou ça promet !!! On arrive vers 15h30 sur le grand parking à l’entrée de la ville, il est rempli de car et de voitures, on n’est pas seuls ça c’est sur et pourtant ce n’est pas la saison touristique. 
Plus nous avançons vers le centre de la ville, plus il est évident que nous ne sommes pas seuls ! Une marée humaine rempli les rues, des groupes suivent leurs guides qui ont des panneaux avec des numéros, d’ailleurs les touristes eux-même portent un numéro, je n’avais jamais vu ça de ma vie !!! De la ville, on ne voit pas grand chose : Trop de monde et des boutiques de partout !!! Il est très difficile de se déplacer dans la ville, faut dire que ça grimpe Sidi Bou et avec le monde, pousser les poussettes par 30°C est un vrai calvaire ! Arrivés en haut, on profite de la vue, mais on est crevés et morts de soif. 
On décide d’aller boire un jus de fruit au « Café des délices », les prix sont chers pour la Tunisie (3€ le jus de fraise contre 1€ à Sousse) et ce n’était pas le meilleur que j’ai bu… Mais la vue est juste extra-ordinaire, on surplombe la baie de Tunis et le café comporte plusieurs terrasses à diverses hauteurs donc tout le monde en profite ! Vraiment on ne regrette pas une seconde d’y être allé. La clientèle est en majorité étrangère mais pas que, la jeunesse huppée s’y retrouve aussi. Les filles en profitent pour avaler leur goûter.
On sort du café vers 17h, les rues se sont bien vidées, on fait un petit tour vers le bout de la ville, profitons de la vue et on fait demi-tour. La ville est très jolie, fleurie, et une fois un peu plus calme on ne peut que reconnaître que la ville ne manque pas de charme. On regrette de ne pas pouvoir se perdre dans les ruelles, qui de loin semblent vraiment pleines de charme, mais encore avec les poussettes c’est difficile. 

Finalement nous avons eu peur à l’aller, on se demandait ce que les gens venaient faire ici mais la visite vaut vraiment le coup. Le tout je pense est d’y aller très tôt ou au contraire un peu tard, pour pouvoir l’apprécier au mieux.

(Visited 32 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer