Non classé

Le tour de Koh Lanta

25 août 2013
Koh Lanta est une petite île, il est aisé d’en faire le tour en voiture, en plus il y a peu de routes, donc peu de chances de se perdre (quoi que…) Nous avons donc loué une Honda Civic automatique et climatisée pour 1400 bahts la journée (le loueur nous avait vivement conseillé le pick-up à 1900 bahts mais on a refusé). La voiture n’est pas en super état, mais on a vite compris pourquoi, les routes sont pleines de trous !!!

Passé les 5 premières minutes supers angoissantes où l’homme a du maîtriser la conduite à gauche et la boite auto, nous avons pu profiter du paysage qui s’offre à nous : La mer et la forêt tropicale, il y a d’ailleurs de sublimes points de vue. On a réussi à se perdre (oui, oui…) et nous sommes revenus aux bacs à Ban Salladan alors que nous voulions aller à Old Lanta Town (hum voilà on s’est bien trompés…).
L’île n’étant pas immense, on finit par trouver Old Lanta Town : Cette minuscule bourgade est vraiment charmante avec ses maisons sur pilotis, ses petites rues proprettes et ses oiseaux sur les devantures des maisons et boutiques. On déjeunera dans l’un des restaurants sur pilotis : Le cadre est super, l’accueil est gentil, la nourriture bonne mais on attend très longtemps et les prix sont très élevés (200 bahts en moyenne par plat), bien plus que sur notre plage où la nourriture n’était pas donné.

On reprend la route vers le sud ouest de l’île à la recherche des plages de sable fin. Sur le chemin on croise un éléphant, les filles en le voyant veulent monter dessus, un homme nous propose de visiter le camp. Persuadés qu’il est à côté on accepte pour 700bahts par adulte, gratuit pour les filles, comprenant une balade d’une heure, le spectacle du bébé éléphant et une collation. Finalement on roulera sur des kms en suivant un homme en mobylette. On quitte la rote goudronnée pour s’engager sur une piste à travers la jungle : 2 minutes plus tard, nous y sommes. Le camp ne paie pas de mine et nous sommes les seuls touristes. On nous demande si Jenna sera de la ballade. Ayant déjà fait un tour en éléphant en Malaisie bien tranquillou, je réponds que oui, le dresseur semble surpris. 
C’est parti, d’abord on longe la rivière sur un chemin de terre, puis on traverse la rivière et je commence à comprendre le regard surpris du monsieur. Et on s’engouffre sur un sentier minuscule archi pentu et en pleine jungle : Autant, je suis admirative de l’agilité de l’animal, autant je regrette d’avoir embarqué mon tout petit bébé dans cette aventure. Ne me demandez pas si c’était bien, j’en sais rien, j’étais trop angoissée pour profiter de quoi que ce soit. Jenna aura en plus la grande idée de jeter sa casquette dans le ravin, le dresseur ira la chercher. finalement le tour s’achève par la descente de la mort qui tue, sorte de cerise sur le gâteau, Jenna riait au éclats alors que je me flagellais d’insultes en me jurant de ne plus être aussi inconsciente.

A la descente, on nous vend de quoi nourrir les éléphants (150 bahts je crois), les filles adorent et s’éclatent comme des folles, pendant que Jenna s’endort. Puis on nous sert des excellents fruits et des boissons fraiches. C’est parti pour le Baby Elephant Show : Distrayant, surtout le moment où l’homme et mon beau frère ont testé le Thaï Massage et se sont fait broyer le dos masser par une éléphante de 700kg. Et pendant ce temps là, Jenna roupillait dans un hamac…

Bien que les filles aient adoré, je reste partagée sur la visite de ce genre de camps. D’un côté cela permet la survie de l’espèce sur l’île et profite aux habitants, d’un autre, les conditions de soins de ces beaux pachydermes semble bien rudimentaires, on est bien loin des jolies installations du camp de Kuala Gandah en Malaisie.
Sur le retour, nous voyons de jolies plages en contrebas, mais il est tard et nous devons aller à Ban Saladan pour trouver des petits pots. Alors si vous voulez aller à Koh Lanta avec un bébé, il y a des petits pots au Lanta Mart mais il était fermé !!! Voilà nous avons quasiment fait le tour de cette bien belle île, sauf les 2-3 derniers kilomètres à l’extrême sud, mais ne faites pas la même erreur, il paraît que le phare est vraiment à voir.

(Visited 42 times, 1 visits today)

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chloé 26 août 2013 at 12 h 16 min

    C'est vrai que le camp paraît bien rudimentaire 🙁 Mais bon, dis-toi que cela a plu à tes filles , c'est le principal^^

  • Reply La Mère Si 1 septembre 2013 at 18 h 10 min

    Le tour de l'île nous l'avions fait en scooter (pas encore d'enfants à l'époque!) et je me souviens bien des sentiers défoncés et des pentes sur lesquelles j'étais obligée de descendre de scooter. Je ne connaissais pas ce parc avec les éléphants en revanche. Le dos d'éléphant nous l'avions fait pendant un trek à Chiang Mai, je me souviens de Père Fo sur la tête de l'éléphant et moi à l'arrière qui avait super peur pour lui… Je n'imagine même pas avec les plum's… J'aurai été morte de trouille, comme toi. C'est une championne Jenna, elle a fait des tonnes de trucs pendant ce voyage !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer