Humeur

Questions au sujet de Ramadan

10 juillet 2015

Dixième Ramadan pour moi cette année, même si celui de cette année est assez extrême à cause des températures et de la durée du jeûne, on peut dire que je commence à être rodée. Rodée, je le suis aussi face au flot de questions et réflexions qui reviennent systématiquement chaque année. Souvent posées par curiosité, sans autre intention que de se renseigner, et surtout avec bienveillance, certaines me laissent parfois un peu perplexe quand aux intentions de mon interlocuteur… Petit tour d’horizon du pire et du meilleur de ce que l’on entend pendant le mois de Ramadan !

Petite aparté avant de débuter, je ne tiens aucunement à prêcher sur mon blog, ce n’est pas, et ça n’a jamais été son but, je veux juste informer, à la hauteur de ma mince connaissance, les personnes que cela intéresse puisque je suis constamment questionnée sur le sujet. Par ailleurs, si des haters passent par là (vous savez ces gens qui ont des alertes sur le mot « Islam » pour déverser tout ce qu’il y a de plus moche en eux sur internet), ne vous sentez pas obligés de laisser un commentaire, ils sont modérés et je ne les publierai pas. Bref, si le sujet ne vous intéresse pas, passez votre chemin. Fin d’aparté.
Pour rappel, ce que l’on appelle communément « le ramadan » est le jeûne que les musulmans sont tenus d’accomplir pendant le mois de Ramadan (du calendrier hégirien, basé sur les années lunaires qui sont plus courtes que les années solaires d’une dizaine de jours, c’est pourquoi le mois de Ramadan avance d’une dizaine de jours chaque année). Pendant ce mois, nous nous abstenons de boire, manger et avoir des rapports sexuels du lever au coucher du soleil. C’est un mois d’une grande importance spirituelle.
Let’s go !

Les questions au sujet de Ramadan

– « As-tu le droit de te laver ? »
Typiquement, celle-ci je ne la prends pas super bien, oui j’ai le droit de me laver, d’ailleurs je me suis lavée ce matin, comme hier matin… Pourquoi ? Je pue ? (Si quelqu’un répond oui, je pleure…)
– « As-tu le droit de mettre du déodorant ? »
Alors, celle-ci dit comme ça est également blessante, mais en définitive elle est bien plus intéressante ! Oui on peut mettre du déodorant, mais il ne faut pas qu’il soit parfumé, parce que nous n’avons pas le droit de nous parfumer, donc on peut dire que certains sont proscrits.
– « As-tu le droit de te brosser les dents ? »
Bon alors, celle-ci est ultra vexante, mais je peux comprendre, après une journée de jeûne, l’haleine n’est pas toujours au top de la fraicheur … #MinuteGlamour
Mais oui, on a le droit de se brosser les dents.
En ce qui concerne l’hygiène, ce qu’il faut retenir c’est qu’un musulman est tenu d’accomplir ses prières de la journée (celle de midi et celle de l’après-midi) même pendant le Ramadan, et avant d’accomplir notre prière, nous devons effectuer nos ablutions, cela consiste à laver, entre autres, sa bouche !
– « Mais, c’est pas trop dur ? »
Je ne compte pas le nombre de fois par Ramadan où je l’entends celle-là, c’est sans aucun doute la N°1 du top de la question ramadanesque ! Trop dur ? Non, sinon je ne le ferais pas, on ne nous impose pas quelque chose au delà de nos capacités, si ton corps flanche, mange, bois et rattrape plus tard ! Dur ? Plus ou moins en fonction des années… En hiver, on a l’estomac qui commence à piquer un peu en milieu d’après-midi, mais l’effort est vraiment minime en France. En été, c’est autre chose, le jeûne est bien plus long et surtout il fait plus chaud, le corps fatigue plus et l’effort sur le mois se fait bien ressentir… On a soif et surtout on est fatigués, le seul bon côté des choses c’est que la faim du coup, on n’y pense plus… C’est pour ma part la première année où je souffre autant, la soif avec la canicule et une gamine de 3 ans qui court de partout dans un appartement où il fait 30°C malgré les volets fermés depuis 15 jours, c’est très dur, mais pas trop dur !
– « Moi à ta place, je ne pourrais pas ! »
Bien sûr que si tu pourrais, la totalité des musulmans qui souhaitent le faire y arrivent, il n’y a aucune raison pour que toi, être humain bien portant, n’y arrive pas ! Ce qui nous fait tenir, c’est la foi, et je sais que pour des personnes qui ne l’ont pas, c’est difficile à comprendre. Mais je peux vous assurer qu’il n’y a rien d’insurmontable !
– « Et tu n’as pas le droit de boire un peu ? »
Non, malheureusement, l’option « un peu » n’existe pas…
– « Le soir, tu dois te péter le bide ! »
Oui et non… Le festin du soir pendant Ramadan est une réalité chez énormément de familles, mais je trouve cela complétement contraire à l’esprit du jeûne. Un des buts de celui-ci, est de ressentir la faim, prendre conscience de la chance que nous avons de manger à notre faim chaque jour. Quand on mange le soir plus que de raison, avec des plats à profusion dont une grande partie serviront à nourrir la poubelle, on s’éloigne clairement de ce but. Néanmoins, j’avoue que je veille à ce que notre unique repas de la journée (nous déjeunons comme d’habitude le matin, seulement bien plus tôt qu’à l’accoutumée !) soit suffisamment énergétique et équilibré pour que l’on tienne toute la journée suivante, et tout de même gourmand aussi, parce que ça fait plaisir ! Mais on finit les restes, et je ne cuisine, ni ne mange, plus que de raison !
– « Tu m’apporteras des pâtisseries pour l’Aïd ? »
Non, je ne sais pas faire ! Et arrêtez avec l’association Ramadan/gâteau ! Tu m’apportes des chocolats pour Pâques ?!
– « Et ta fille, elle jeûne ? »
Ma fille aura 3 ans le mois prochain… Je sais que je ne suis pas une mère parfaite, mais empêcher un enfant de 3 ans de se nourrir ou de boire pendant près de 18heures, c’est de la maltraitance ! Évidement, elle ne jeûne pas ! Le jeûne ne concerne que les personnes pubères et en bonne santé.
– « Mais, t’es obligée de le faire ? »
Obligée, oui, le jeune est une obligation, un des cinq piliers de l’Islam, j’estime que je dois le faire. Obligée par quelqu’un, non ! Personne n’est derrière moi à me pousser la main, ni à contrôler si je mange ou bois en journée. Je sais que ce n’est pas le cas dans tous les pays, où les personnes ne jeûnant pas subissent des pressions et même des arrestations. Je ne mets aucunement en doute la parole des personnes qui subissent cet harcèlement, mais je ne comprends pas qu’il puisse exister… Il faut vraiment être stupide pour imposer le jeûne à quelqu’un, on ne peut pas forcer quelqu’un à croire ou pratiquer, seulement le conseiller. Si quelqu’un choisit de ne pas jeûner, tant pis pour lui, ce n’est pas en le forçant qu’il aura envie de jeûner !
Par ailleurs, il arrive qu’un musulman ne puisse pas (et n’ait pas le droit de) jeûner, c’est le cas des personnes malades ( en particulier le diabète de type 1 qui est particulièrement incompatible avec le jeûne alors que la personne paraît en bonne santé), mais aussi les femmes enceintes ou allaitantes craignant pour le développement de leur enfant, ou les femmes quand elles sont indisposées, ou encore lorsqu’une personne tombe malade ou vomi. Bref, jeûner c’est obligatoire, mais pas si cela affecte notre santé !
Pour revenir au sujet initial, le jeûne est une obligation pour les musulmans pubères en bonne santé, après libre à chacun de le pratiquer ou non, on se l’impose, mais personne ne doit l’imposer.
En finalement, il y a une question que l’on ne me pose jamais, c’est…
– « Pourquoi faites-vous le Ramadan, quel est son but ? »
Et c’est dommage parce que pour ma part, je trouve que c’est encore celle-ci la plus intéressante ! Si cela vous intéresse, j’essaierai d’y répondre du mieux que je peux dans un prochain billet.
Voilà, je suis sûre d’en avoir oublié, mais ce billet est déjà bien long. J’espère qu’il vous aura plu et qu’il aura répondu à certaines questions que vous vous posiez. J’ai essayé d’y répondre le plus clairement possible. Je suis intimement convaincue que si les choses vont si mal en France, c’est parce que les gens se croisent mais ne se connaissent pas en définitive, je le réalise régulièrement avec ma famille et ma belle-famille.

Retrouvons-nous sur :

 

(Visited 24 times, 1 visits today)

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Aggie 10 juillet 2015 at 8 h 37 min

    Très intéressant, merci! Ce que je trouve dommage c’est la gêne qu’il y a souvent à propos du Ramadan. Pendant la construction de notre maison, plusieurs artisans étaient chez nous, je leur ai proposé à boire et des gâteaux. L’un d’eux a refusé, un peu gêné. J’ai ensuite percuté que c’était le Ramadan et j’étais gênée de l’avoir gêné… Alors qu’en fait il n’y a aucune gêne à avoir…

    • Reply admin 10 juillet 2015 at 8 h 51 min

      C'est très vrai ce que tu dis, combien de fois je me suis retrouvée mal à l'aise à refuser de boire ou manger quelque chose à quelqu'un qui me le proposait. D'ailleurs j'évite d'aller chez ma famille pendant cette période en partie à cause de cela, ils ne supportent pas de manger et boire devant nous, c'est bête mais cela me dérange, je ne leur demande rien, je me sens mal qu'ils se sentent obligés ! Le truc sans fin quoi !

  • Reply Maristochat Bellemam' 10 juillet 2015 at 10 h 27 min

    Merci pour ces précisions, c'est très intéressant !

  • Reply PetitDiable 12 juillet 2015 at 9 h 20 min

    Merci pour ce billet, j'espère que ça en éclairera plein! Et bonne fin de Ramadan!

  • Reply Madame Maman 12 juillet 2015 at 20 h 49 min

    Très intéressant! Merci!
    Je ne savais pas tout ca!

  • Reply alameresi 19 juillet 2015 at 11 h 35 min

    Super intéressant ! Merci beaucoup, je trouve que c'est difficile de trouver des témoignages aussi complets et authentiques que le tien. Et moi ça m'intéresse que tu puisse encore développer davantage la question. A bientôt !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer