Lecture

Paranoïa

20 juin 2016
paranoïa couverture

paranoïa couverture

Comme je vous l’avez dit, j’ai eu beaucoup de mal à lire le tome 5 de la saga Outlander, qui ne m’avait pas vraiment emballée. J’ai eu besoin de faire une pause dans cette lecture titanesque, qui m’occupait depuis déjà près de 2 mois (les volumes sont quelque peu épais…). J’avais beaucoup entendu parler de Paranoïa, le livre de Mélissa Bellevigne, alias Golden Wendy Beauty sur Youtube, si je ne connais la Youtubeuse que de nom, les avis positifs et les petits résumés entendus ça et là, m’avaient vraiment donné envie de lire son premier livre.

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

paranoïa Mélissa Bellevigne

Voilà qui est assez prometteur, j’aime les thrillers un brin psychologique et au vu du synopsis, ce roman en avait tout l’air. Mais la vérité est tout autre…

Si effectivement, à première vue ce roman reprend certains codes du thriller, on ne peu pas vraiment le classer comme tel. Pour être honnête, il est assez inclassable… Et d’ailleurs, j’ai bien du mal à avoir un avis dessus, je vais essayer d’être le plus claire possible, mais je crois que ça va être difficile sans trop spoiler (surtout que le synopsis s’en charge déjà grandement !).

Commençons par un bon point : Le style de l’auteur. Pas trop de prise de risque, mais il est bon, claire, fluide, la lecture est agréable. Le livre est assez court et se lit très facilement. Il n’y a pas de longueurs et on ne s’ennuie pas. Pour l’histoire a proprement parlé, j’ai été impressionnée par le fond et le thème de l’histoire, parce que c’est vraiment une histoire qui m’a plu, Judy et ses péripéties m’ont vraiment touchée.

Mais sur la forme, je suis bien plus partagée… Le personnage de Lisa n’est pas assez exploité, finalement, je n’arrive même pas à comprendre pourquoi on en sait tant sur son histoire personnelle puisque cela n’apporte pas grand chose à l’histoire, tout du moins, ça ne m’aide pas vraiment à la comprendre (ce qu’elle a vécu, je l’ai moi-même vécu et je ne comprends pas son attitude pour autant). Il aurait fallu plus développer son histoire, son ressenti pour que la fin prenne plus de sens. Pour Judy, c’est mieux, mais pas encore suffisamment… Que ce soit ses sentiments ou même dans le déroulement de certains événements, tout est beaucoup trop simplifié et du coup assez peu crédible. D’ailleurs, Judy est internée pour paranoïa, mais à aucun moment elle ne m’a pas semblé paranoïaque et encore moins en proie aux hallucinations ! Elle parle seule, elle hurle sa douleur, souhaite en finir avec la vie, refuse de communiquer, mais n’est pas paranoïaque, et ça, c’est quand même un gros non-sens…

Finalement, je suis très déçue, parce que je suis certaine que ce livre aurait pu être tellement bien si le personnage de Lisa avait été mieux exploité, la partie psychologique mieux renseignée, et si l’histoire de Judy avait été étoffée pour éviter des transitions brutales. Le livre était très court, cela aurait été parfaitement possible. Néanmoins, j’accorde au livre qu’il m’a tout de même fait passer un bon moment, qu’il m’a accordé une bonne bouffée d’air frais au milieu d’une autre lecture un peu trop laborieuse. Il m’a bien divertie et au fond, c’est ce que l’on attend d’un livre. Tout n’est pas négatif, mais il aurait pu être tellement mieux !

Et vous, avez-vous lu Paranoïa ? L’avez-vous aimé ?

(Visited 10 times, 1 visits today)

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply La Minute d'Emy 2 juillet 2016 at 17 h 37 min

    Merci pour la découverte, je découvre ce roman grâce à ton article.

  • Reply La Minute d'Emy 2 juillet 2016 at 17 h 37 min

    Merci pour la découverte, je découvre ce roman grâce à ton article.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer