Non classé

Que faire des vêtements trop petits de nos enfants ?

30 septembre 2016

Les enfants grandissent trop vite, tout le monde le dit ! C’est souvent affectueux, mais d’un point de vue strictement pratique, c’est également vrai. Les premières années de leurs vies, les enfants changent de taille à la vitesse de l’éclair et il faut rapidement réinvestir dans une nouvelle garde robe complète. Les vêtements trop petits de nos enfants sont alors stockés dans des cartons qui encombrent nos placards, cave, greniers ou garages. En l’espace d’un an, j’avais accumulé pour Lily J 6 cartons de couches pleins à craquer de vêtements trop petits ! Dans l’idéal, surtout si c’est notre premier, on peut choisir de les garder pour les suivants. Mais pour que tout resserve, cela demande un certain nombre de facteurs : Que les enfants soient du même sexe, soit nés à la même période et qu’ils aient la même corpulence !!! Pas gagné donc !!!

J’ai fait le choix de ne garder que les pièces dans les plus petites tailles, jusqu’au 1 an donc qui soient parfaitement mixtes. Il n’y a quasiment que des pyjamas et bodies. Je les ai donné à ma soeur, qui les a complété avec les vêtements de son fils. Maintenant, notre trousseau nouveau-né mixte est sagement stocké chez notre père en attendant que l’une de nous deux ait un autre enfant.

Pour le reste, il a vite fallu que je me débarrasse de ces cartons de vêtements, mon appartement étant microscopique et mes murs non extensibles ! Entre dons et revente, j’essaie de trouver le juste équilibre, pour que rien ne soit perdu et que tout se recycle !

vêtements trop petits

Donner les vêtements trop petits de nos enfants

Je donne à peu près la moitié des vêtements de Lily J. Déjà, ça permet de faire du vide et surtout cela rend souvent bien service aux personnes bénéficiaires du don : Du donnant / donnant en somme !!!

Donner à la famille, aux proches

C’est ce que nous faisons toutes, une sœur, une cousine ou une amie attend un heureux événement, on essaie de tout lui refiler !!! Premièrement, je l’ai déjà dit, ça rend service ! Deuxièmement, on est content que les habits de nos enfants aient une seconde vie. Ma belle-sœur pousse toujours de grands « Gniiiii !!! » quand elle voit Lily J porter les vêtements de ses gamines. Et moi ça me fait bizarre de la voir avec, je trouvais mes nièces si grandes quand elles les portaient !!! Le problème, c’est que les vêtements donnés, reviennent parfois à l’envoyeur ! Donc ça ne règle pas le soucis de place !!! Et surtout, on risque d’encombrer nos proches avec certaines pièces qui n’iront pas (genre la robe d’été en 3 mois pour un bébé né en Janvier !) ou ne plairons pas ! C’est pourquoi, je préfère toujours leur faire choisir. Le but du don est aussi de faire plaisir, faut pas que cela devienne l’inverse !

Les déposer dans les boites prévues à cet effet

Je pense que l’on connait tous plus ou moins ces boites. Il y a des boites de recyclage pour les vêtements dans les déchetteries et dans la rue. Le tout, est que les vêtements soient bien fermés dans un sac. Ceux en bon état seront gardés pour être revendus à très bas prix, le reste est recyclé. Psst, c’est valable également pour les vêtements d’adultes, plus d’excuse pour garder le jean en taille 36 que l’on n’a pas porté depuis la seconde !

Les donner à la crèche ou l’école maternelle

On a tous vu un jour un gamin sortir de la crèche ou de la maternelle avec un look complétement improbable : Un pantalon, style années 90, trop court, avec une tâche propre, couplé avec le dernier pull à la mode de chez H&M !!! Oui parce qu’on a beau tous prévoir un change dans le sac de nos gosses, il peut arriver qu’il y ait 2 accidents dans une même journée ! Pour le premier, le change sera utilisé et tout ira à peu près bien. Pour le second, la crèche ou l’école devra piocher dans son stock de vêtements de prêt et là ça se gâte ! On est content quand il y a la bonne taille !!! Mais pour une raison inexpliquée, les parents ne rapportent pas toujours les vêtements de prêt (sûrement des amateurs de vintage), et la crèche et l’école manquent souvent de vêtements. Pour ma part, je leur donne les culottes en bon état et non tâchées et les vêtements avec des tâches propres ! Si votre enfant ressort de la classe avec un look complétement décalé, mais propre (enfin sauf la tache propre), c’est peut-être grâce à moi !!!

Vendre les vêtements trop petits de nos enfants

On ne va pas se mentir, habiller ses enfants, ça peut vite coûter cher : Les enfants grandissent vite, ils abiment leurs vêtements (trous, tâches indélébiles)… Surtout quand comme moi, vous avez des soucis d’achats compulsifs de mignonneries !!! C’est pourquoi, ça peut être bien de les revendre ! Bien sûr, ça ne vous permettra pas de rhabiller votre enfant dans la taille supérieure. Mais ce que vous gagnerez, sera toujours ça de pris !!!

Faire les vide-greniers

C’est la solution la plus courante et sûrement celle qui vous permettra de faire le plus de vide. En effet, les vêtements d’enfant se vendent très bien en vide grenier. Par contre, on vous les rachète souvent une misère. Et puis, il faut y être vers 6 heures du matin… Ce n’est pas vraiment une bonne option pour les lève-tard comme moi !!!

Les déposer dans un dépôt-vente ou une bourse aux vêtements

Là aussi, la vente fonctionne plutôt bien. Mais cela reste assez contraignant. Souvent, le nombre de pièces à déposer est limité, il faut le faire à une date précise et il faut que ce soit des vêtements de saison. Par ailleurs, comme pour les vide greniers, les prix que l’on tire des vêtements est assez bas.

Les vendre sur un site spécialisé

Il existe une foultitude de site spécialisés dans la revente de vêtements (Patatam, Vide-dressing.com, etc.). Certains rachètent vos vêtements et les revendent eux-même comme Patatam. Le bon côté, c’est que c’est pratique et rapide, on touche directement l’argent contrairement aux dépôts-vente. Par contre, beaucoup de vêtements sont refusés (donc perdus, enfin on peut se les faire renvoyer, mais ça coûte un rein) et ils ne sont pas rachetés à très bon prix. Sinon, il est possible de le vendre sur un site de vide-dressing comme vide-dressing.com. Là, on créé sa boutique sur le site, c’est nous qui fixons les prix que nous voulons et qui gérons l’envoie. Pour ma part, je n’ai jamais rien vendu sur des vide-dressings en ligne, je pense que j’étais trop chère. Et comme la mise en ligne est assez longue (enfin ce n’est pas très long, mais quand on multiplie par le nombre de vêtements à vendre, c’est très long). Je pense qu’il vaut mieux privilégier ce genre de site pour les pièces un peu chères et de marques.

Le bon coin

On peut vendre à peu près tout et n’importe quoi sur le bon coin. J’ai essayé plusieurs fois de vendre des vêtements sur le bon coin. Ce qui a le mieux marché, c’est quand j’ai mis un énorme lot avec des prix identiques pour tous les vêtements (genre 1€ le tee-shirt, 2€ le pantalon etc.), des gens venaient chez moi et faisaient leur marché. C’est plus pratique pour la mise en ligne, j’ai juste eu à préparer deux cartons et trier par taille. Forcément, je n’ai pas tout vendu, mais cela a bien diminué mon stock de vêtements et j’ai gagné plus d’argent que si j’avais déposé le tout en dépôt-vente. Par contre, au détail, je n’ai réussi à vendre que deux ou trois grosses pièces de marque (comme une doudoune Lili Gaufrette par exemple). Le point négatif, c’est qu’on trouve tout et n’importe qui sur le bon coin, et qu’il faudra garder son calme face aux « je te prends le manteau, la jupe et la robe pour 5€, ça te va ? » et les « tu peux me les déposer chez moi stp, j’ai pas de voiture et j’habite à 100km de chez toi » #TrueStory !!!

Les réseaux sociaux (Instagram et Facebook)

Il existe un nombre incalculable de groupes pour la revente de vêtements sur Facebook par département ou par ville. Si vous avez un réseau important, vous pouvez aussi tenter de les mettre en vente directement sur votre mur. Sur Instagram, vous pouvez créer un compte dédié. Pour vous faire connaître, pensez bien aux hashtags sous les photos (par exemple #VideDressingFille etc.). Je vends pas mal de vêtements via Instagram, même si hélas, ça ne me permet pas de passer tout ce que j’ai, ça fait quand même un peu de vide dans mes placards, et un petit peu plus dans mes poches ^^ D’ailleurs, j’ai mis quelques nouveautés dernièrement sur le vide dressing. Il y a encore pas mal de choses pour fillettes, à petit prix, du 1 mois au 4 ans. Et aussi, pas mal de paires de chaussures jusqu’au 25 dont certaines neuves ! #MinuteAutoPub

Je ne crois pas qu’il y ait de solution miracle pour revendre les habits de ses enfants. Toutes les méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients, à vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux. Pour ma part, c’est Instagram, je n’ai jamais eu de transaction compliquée via cette méthode.

Voilà, je pense avoir fait le tour d’une bonne partie des possibilités que vous avez pour vous séparer des vêtements trop petits de vos enfants et gagner ainsi un peu d’espace !

Et vous, vous séparez-vous des vêtements trop petits de vos enfants ? Quelles sont les méthodes qui fonctionnent le mieux ?

dsc_4120

img_1185

img_2166

img_2302

img_2529

(Visited 148 times, 1 visits today)

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply DeboBrico 30 septembre 2016 at 9 h 24 min

    Ben moi j’adore que tu revende les fringues de ta puce car ça habille la mienne 😉

  • Reply Caroline 3 octobre 2016 at 8 h 55 min

    Hello, je suis la fondatrice de Fashionizy.com, nous sommes le spécialiste des marques haut de gamme (IKKS, Catimini, Bonpoint, Tartine et Chocolat…), nous rachetons rapidement et à un bon prix! Si vous voulez essayer, faites moi signe.

    • Reply admin 3 octobre 2016 at 9 h 35 min

      Bonjour Caroline,

      J’aurais effectivement quelques pièces qui pourraient convenir, mais j’avoue avoir un peu peur des refus. Je vais y réfléchir

  • Reply Vinted, je te quitte ! - Le blog de Yeude 21 septembre 2018 at 8 h 03 min

    […] des enfants et une tendance à l’achat compulsif, vous vous êtes sans doute déjà demandé que faire des vêtements trop petits qui encombrent vos placards ! J’habite un appartement assez petit, et pour moi la question de […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer