Maternité

Derrière la photo Instagram… Après le bain

20 mars 2017

Jeudi dernier, j’ai posté une photo de Lily J après le bain sur Instagram. Cette photo, je l’aime beaucoup. L’homme ainsi que mes parents aussi l’ont beaucoup aimée. De toute évidence, elle vous a plu également, puisque c’est la seconde photo que vous avez le plus aimé après celle du crazy taxi à Kuala Lumpur !!! Alors, je ne cherche pas les louanges, mais je voulais vous reparler de cette photo. Souvent, quand on montre une photo, on lui donne une légende, mais on ne raconte pas son histoire. Je suis blogueuse, j’aime bien raconter les histoires. C’est pourquoi, je vais essayer de parler un peu plus en détail de certains clichés que j’ai posté sur Instagram.

Je donne rarement le bain à Lily J, la plupart du temps, c’est son père qui s’en charge ! Mais ce jour-là, il était en déplacement à Lille et ne rentrerait pas avant 21 heures. Après avoir douché ma fille, je l’ai enveloppée dans son hideuse cape Hello Kitty. Et, j’ai eu envie de la prendre en photo avec sa capuche sur la tête !!! Parce que même avec son horrible cape de bain, elle est trop mignonne !!! Et puis, j’aime ces moments du quotidien, auxquels on ne fait pas tant attention.

Il faut savoir que je suis particulièrement mauvaise quand il s’agit de prendre des photos dans des conditions de faible luminosité. Je n’arrive jamais à régler la balance des blancs. Et en plus, elles sont très souvent floues !!! Bref, pas génial….C’est dans ce genre de cas qu’on voit la différence entre celui qui prend des photos et celui qui est photographe. Je suis malheureusement dans la première catégorie… Mais je le vis bien !!!

Ce soir-là, Lily J était, comme à son habitude, pas vraiment coopérative… Elle n’avait pas vraiment envie de se faire tirer le portrait ! J’ai eu droit aux poses obligatoires : « Le pouce en l’air », « le sourire forcé qui montre toutes les dents » et « la grimace ». Sachez que si je ne la prends pas en photo dans ces 3 poses, elle refuse que je la prenne en photo ! Chaque fois que je la photographie !!! J’espère donc avoir un cliché un peu plus naturel, mais Lily J n’a pas envie ! Elle saute, se retourne, bouche l’objectif, me montre ses fesses… C’est pas gagné…

 

 

Une fois Lily J habillée, j’ai un peu de temps libre avant de passer à table, alors je visionne ma série de photos foirées sur mon appareil. Elles sont jaunes, et quasiment toutes floues ou avec la mise au point ratée… Sauf une… Le cadrage est très discutable, la lumière n’est pas belle, mais la mise au point est réussie. Et surtout, il y a un je ne sais quoi dans le regard de Lily J qui rend cette photo particulière.

 

 

Je suis vraiment déçue de mes photos, mais je me raccroche à la seule qui me plait. Je la recadre immédiatement au format carré, en ne conservant que son visage. Puis la vide dans mon ordinateur.

 

 

Je corrige la totalité de mes photos prises en intérieur. Comme je l’ai dit, je ne parviens jamais à faire le bon réglage au niveau de la lumière. Je corrige uniquement la couleur et la lumière, rarement le reste ! Pour celles ne nécessitant qu’une légère correction, j’utilise « Photos » de Windows 10, sinon c’est « Photoshop ». Sur « Photos », il est possible d’appliquer des filtres prédéfinis, je ne les utilise que très rarement. Généralement, je n’aime pas bien les filtres, je trouve que l’on perd en authenticité, en naturel. Pourtant, je vais utiliser cette fois-ci le filtre « Burlesque ». Ce filtre applique un vignetage à la photo, ce halo noir qui permet de centrer le regard sur le sujet. Les couleurs sont également gommées pour un effet en sépia (ma photo étant déjà jaune…).

 

 

Je transfère ma photo vers mon portable pour la poster sur Instagram. Je ne suis pas particulièrement rigoureuse quand à mon feed, mais j’essaie qu’il n’y ait pas de cliché qui fasse tâche. Clairement, cette photo me plaisait, mais le sépia ne s’accordait pas vraiment avec mes dernières photos postées. C’est pourquoi, j’ai appliqué du bleu directement sur Instagram. Avec le sépia, la photo est devenue mauve.

 

 

Cette photo, perdue au milieu d’une vingtaine de photos ratées, est sans doute l’une de mes préférées parmi celles que j’ai prises cette année. Je voulais vous raconter son histoire.

 

(Visited 14 times, 1 visits today)

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Picou 20 mars 2017 at 14 h 30 min

    C’est comme ça qu’on fait de belles photos – une pépite au milieu de dizaines d’autres râtées! En tout cas tu as raison, c’est son expression qui fait toute la beauté! Craquante!

    • Reply admin 20 mars 2017 at 15 h 20 min

      Merci Picou 🙂

  • Reply PetitDiable 20 mars 2017 at 15 h 22 min

    Elle est magnifique cette photo

    • Reply admin 20 mars 2017 at 15 h 43 min

      Merci

  • Reply apodioxe 6 avril 2017 at 14 h 19 min

    Moi aussi généralement, je prends 30 photos et il n’y en a qu’une petites poignées de bonnes. Je crois que c’est tout à fait normal de rater, il faut beaucoup d’entrainement…

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.