France Lifestyle

Le champs de coquelicots

14 mai 2018

Ces derniers mois, je n’ai le temps de rien. Je suis partout et nul part à la fois. Toujours occupée, des journées à rallonges, même si j’ai conscience que parfois je brasse du vent. Je ne suis pas organisée, ma vie est un joyeux bordel. Dans ma tête aussi, c’est bordel. Le pire c’est que je ne sais pas faire autrement. Je n’aime pas quand les choses sont trop rigides, cadrées. J’aime cette part d’imprévu qui fait que tu es toujours sur le fil. Mais c’est derniers temps, en terme d’imprévus, je suis plutôt bien servie ! Un peu trop d’ailleurs… Je suis vraiment dépassée…

C’est justement un imprévu qui m’a amenée à aller dans la Drôme pour la journée le jeudi de l’ascension. Sur le coup, j’y suis allée un peu à reculons. Faire 2 heures de route aller et 2 heures de route retour, était clairement une perte de temps que je ne pouvais pas me permettre : Trop de choses à faire. Mais en définitive, cet imprévu tombait finalement plutôt bien, ma famille me manquait. Ce sera l’occasion de couper un peu et de prendre un peu de temps pour nous.

4km avant d’arriver à destination, au détour d’un virage, je les ai vus ! Ils étaient si nombreux que le champs était rouge ! J’ai pourtant grandi à la campagne, mais je n’en avais jamais vu dans une densité pareille ! Même au Maroc, où ils sont cultivés pour faire du colorant, je n’en avais jamais vu autant au mètre carré ! Je suis attendue, mais je me promets qu’on s’y arrêtera sur le retour.

Et ce que nous avons fait avec Lily J après une belle journée en famille ! On a laissé la voiture sur le bas côté et nous sommes rentrées dans ce champs rempli de coquelicots. Sur le coup, je suis déçue, parce que je n’ai pas mon reflex sur moi. Tant pis, il faudra que je me contente de mon téléphone. Je fais une story sur Instagram, puis commence à prendre quelques photos. Mais alors que je suis dans ce cadre enchanteur que je voudrais immortaliser sous tous les angles, mon téléphone s’éteint sans raison apparente et je ne parviens plus à le rallumer. Je suis en train de pester sur ce téléphone qui décide de me faire un caprice, comme par hasard à ce moment là (alors qu’il ne plante JAMAIS !), quand ses rires me ramènent où j’étais : Dans un champs un peu magique, aux faux air d’une publicité pour Kenzo, avec une petite fille émerveillée qui riait aux éclats et courait de partout ! Le portable attendra, on verra ça plus tard.

Alors on a couru toutes les deux, on a ri ! On a profité encore de longues minutes de ce lieu enchanteur tandis que le soleil descendait. Mais il était déjà tard, l’homme nous attendait, il ne pouvait plus nous joindre et j’avais encore près de 2 heures de route à faire. On a donc quitté à contrecœur le champs magique aux milliers de coquelicots.

C’est bizarre, mais cette quinzaine de minutes à faire la folle avec ma fille dans un champs de coquelicots m’a fait un bien fou ! Après avoir pu profiter d’une jolie journée en famille, ce dernier shoot de beau et de bonheur a clôturé en beauté cette chouette journée. De quoi souffler et se ressourcer et faire face au quotidien. Et pour ceux qui se demandent, mon téléphone a fini par se rallumer en fin de soirée !

(Visited 65 times, 1 visits today)

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply PetitDiable 14 mai 2018 at 8 h 44 min

    wahou tes photos sont magnifiques!

  • Reply Picou 14 mai 2018 at 10 h 24 min

    Et tes photos sont magnifiques!

  • Reply Aurélie Cagnades 15 mai 2018 at 12 h 21 min

    Magique ♥♥♥
    Tes photos sont carrément canons et je te jalouse de ces photos en pestant contre mon rabat joie, tu sais pourquoi ^^

  • Reply Isabelle d'EzEvEl 15 mai 2018 at 21 h 03 min

    La chance, il y a bien longtemps que je n’ai pas vu de coquelicots

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.