Cinéma Culture

On a vu : Abominable

21 octobre 2019
Avis abominable

Après El Camino, on change complétement de registre puisque je vais vous parler d’Abominable. Abominable est un long métrage d’animation des studios Dreamworks que nous avons vu en avant-première le dimanche 20/10.

Pour la petite histoire, on n’avait absolument pas prévu d’aller au cinéma ce jour-là et n’avions pas vraiment entendu parler d’Abominable. Oui, mais voilà, nous avions 3 places qui expiraient le 22 et il fallait bien les passer. Il y avait bien des films qui me tentaient (Maléfique 2), qui tentaient l’Hommes (Joker) et qui tentaient Lily J (Shawn le Mouton et Angry Birds…), mais rien ne nous tentait tous les 3. Un peu par dépit, nous avons donc réservé nos 3 places pour l’avant-première, pas vraiment sûrs de ce que nous allions voir…

Abominable de Jill Culton et Todd Wilderman

Tout commence sur le toit d’un immeuble à Shanghai, avec l’improbable rencontre d’une jeune adolescente, l’intrépide Yi, avec un jeune Yeti. La jeune fille et ses amis Jin et Peng vont tenter de ramener chez lui celui qu’ils appellent désormais Everest, leur nouvel et étrange ami, afin qu’il puisse retrouver sa famille sur le toit du monde. Mais pour accomplir cette mission, notre trio de choc va devoir mener une course effrénée contre Burnish, un homme puissant qui a bien l’intention de capturer la créature car elle ressemble comme deux gouttes d’eau à celle qu’il avait fortuitement rencontrée quand il était enfant.

Source : Allociné

Franchement, parfois le hasard fait bien les choses ! Je ne pense pas que nous nous serions intéressés à ce film si nous n’avions pas eu d’entrée pré-payée arrivant à expiration. Et cela aurait été vraiment très dommage ! Nous avons adoré ce long métrage d’animation tous les 3 !

Par où commencer ? J’avoue ça faisait longtemps que je n’avais pas autant kiffé au cinéma !!! Alors on va d’abord commencer par la bande son qui ne m’a pas vraiment convaincue. C’est un espèce d’hybride entre de la pop, des musiques épiques et de la musique traditionnelle chinoise. Les 3 styles me plaisent, en revanche, j’ai trouvé que ce mélange s’approchait tantôt de la symphonie, tantôt de la cacophonie. Le meilleur exemple est l’incroyable scène du Buddha, dont la bande son m’a complétement sortie de la magie de la scène par moment. Pour le reste, je n’aurais que du positif à dire !!!

Un film efficace, épique et poétique

Déjà, j’ai adoré que l’histoire se situe dans la Chine moderne ! Ça change vraiment de ce dont on a l’habitude ! Il existe de très bons films d’animation qui se déroulent en Chine, mais pas cette Chine moderne peuplée de plus d’un milliard d’êtres humains. Cette même Chine est absolument gigantesque, et nos 4 héros y font un voyage de plus de 3000km. C’est l’occasion d’explorer une grande palettes de paysages : Shanghaï, la mégalopole bouillonnante et lumineuse, mais aussi la campagne, du bord de mer jusqu’au sommet de l’Himalaya, en passant par le désert et les montagnes. Les paysages sont absolument sublimes. L’animation est vraiment réussie, surtout celles où la magie est présente, nous offrant des scènes pleines de poésie. C’est vraiment très beau.

J’ai adoré les personnages qui sont bien construits, intéressants, drôles et tellement touchants. Everest est adorable et tellement touchant. Il ne parle pas, mais avec un regard, une expression, transmet bien plus qu’il ne le ferait avec des mots. Pixar a toujours eu une longueur d’avance sur ses concurrents au niveau de l’émotion, mais avec ce long métrage, Dreamworks réduit considérablement l’écart. Jill Culton a travaillé pour Pixar avant de rejoindre Dreamworks, et retransmet sur ce long-métrage ce qui fait que j’aime autant les longs-métrages Pixar. Certaines scènes sont incroyablement touchantes.

L’histoire n’offre pas de véritable surprise, mais n’en reste pas pour le moins plaisante. le rythme est excellent, pas trop lent, ni trop rapide. On ne s’ennuie pas, mais on a toutefois le temps de profiter des moments d’émotion et de poésie. Il y a bien quelques très grosses facilités scénaristiques, mais elles sont compensées par l’usage de la magie. Ce qui pourrait être une faiblesse, devient une véritable force dans Abominable.

Abominable est un mix de plusieurs films d’animation que j’adore tels que Totoro, Là-Haut et bien sûr Dragons. j’imagine qu’en lisant ça, vous vous dites que c’est un peu bizarre, pourtant je retrouve un peu la touche de ces œuvres dans Abominable. Néanmoins, il a son propre style, sa propre signature, et le propos ne ressemble à aucun de ces trois longs-métrages.

Polémique et tension géopolitique

J’ai appris, en rédigeant cet article, que le film avait déclenché une énorme polémique et ranimé des tensions entre la Chine et ses voisins. En cause, la ligne des neuf traits qui est représenté sur une carte de la Chine que l’on aperçoit plusieurs fois au cours du film. Cette carte pose problème car plusieurs pays revendiquent la souveraineté de ces territoires. Le cas a été tranché en 2016 par la cour de La Haye, pourtant la Chine continue de revendiquer ces territoires.

Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un film qui se déroule en Chine utilise cette carte, car c’est celle-ci qui est toujours utilisée en Chine. Ce n’est que mon avis, mais je ne pense pas qu’il s’agit d’une prise de position de Dreamworks, mais plutôt d’un soucis de réalisme. Bref, tout cela pour dire que c’est dommage, que le film ait été censuré ou tronqué dans une grande partie de l’Asie du Sud-Est.

Mon avis sur Abominable

J’ai adoré Abominable, c’est un long métrage d’animation superbe, touchant, original, drôle, féérique et épique. L’histoire est suffisamment simple pour être comprise par les plus jeunes, mais plaira également aux plus vieux. Il offre des instants de pure poésie qui n’ont pas manqué de me faire verser quelques larmes. Allez-y les yeux fermés, Abominable n’a d’abominable que son titre !

Et vous, envisagez-vous d’aller voir Abominable ?

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . InstagramPinterest

Et si cet article t’a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest !

Avis abominable dreamworks

(Visited 21 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer