Culture Lecture

Les testaments

8 décembre 2019

Me voilà enfin pour la revue consacrée au dernier né de Margaret Atwood : Les testaments ! Quand j’ai écrit mon billet consacré à la servante écarlate, j’avais déjà fini les testaments ! Je suis en ce moment typiquement dans le cas où les idées et l’envie d’écrire ne manquent pas, mais que je n’arrive plus du tout à suivre !!! Par exemple, je voudrais vous parler avant Noël de Klaus et de La reine des neiges 2, je voulais aussi vous publier la liste de Noël de Lily J, mais franchement, ça me semble très mal barré…

Bref, revenons aux Testaments ! Les testaments est donc le dernier roman de Margaret Atwood. C’est la suite du best seller mondial, la servante écarlate aka The Handmaid’s Tale, paru 34 ans plus tôt, que j’ai adoré !

Les testaments de Margaret Atwood

Le chef-d’oeuvre dystopique de Margaret Atwood, La Servante écarlate, est devenu un classique contemporain… auquel elle offre aujourd’hui une spectaculaire conclusion dans cette suite éblouissante.

Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l’intérieur.

À cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Deux d’entre elles ont grandi de part et d’autre de la frontière : l’une à Galaad, comme la fille privilégiée d’un Commandant de haut rang, et l’autre au Canada, où elle participe à des manifestations contre Galaad tout en suivant sur le petit écran les horreurs dont le régime se rend coupable. Aux voix de ces deux jeunes femmes appartenant à la première génération à avoir grandi sous cet ordre nouveau se mêle une troisième, celle d’un des bourreaux du régime, dont le pouvoir repose sur les secrets qu’elle a recueillis sans scrupules pour un usage impitoyable. Et ce sont ces secrets depuis longtemps enfouis qui vont réunir ces trois femmes, forçant chacune à s’accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes.

En dévoilant l’histoire des femmes des Testaments, Margaret Atwood nous donne à voir les rouages internes de Galaad dans un savant mélange de suspense haletant, de vivacité d’esprit et de virtuosité créatrice.

Résumé : Fnac

Les testaments avis blog

Premier petit choc, un mot de la traductrice qui indique qu’elle a préféré reprendre certains termes. Le plus flagrant est Gilead qui est devenu Galaad. Comme beaucoup je pense, ma première réaction a été le rejet. Mais, on s’y fait très rapidement ! De plus, la traductrice donne ses raisons, et celles-ci sont excellentes.

J’avais adoré la servante écarlate, je n’ai plus de mots pour dire tant j’ai aimé Les Testaments !!! Je précise néanmoins que j’avais vu la série avant de lire la servante écarlate, et que cela m’avait un peu gâché ma lecture (même si j’ai adoré).

le style de Margaret est très efficace, simple et terriblement addictif ! Dès le départ, on est complétement embarqués avec ses trois femmes. Si leurs récits semblent d’abord n’avoir aucun lien les uns avec les autres, on découvre peu à peu les fils qui permettront de donner un sens à l’histoire. Parfois, certains retournements se voient quand même venir de loin. Néanmoins, c’est toujours intéressant de voir quels chemins ont été empruntés pour en arriver là.

On en apprend beaucoup plus sur le fonctionnement de Galaad. De même, j’ai aimé connaître les pensées de deux femmes qui évoluent (et réussissent à leur façon) au sein de Galaad.

Les testaments blog lecture

Ce livre est présenté comme une suite de la servante écarlate, mais « suite » n’est peut-être pas le terme le plus approprié. Les testaments se situent dans le même univers que la servant écarlate quelques années plus tard, mais pour autant on ne peut pas vraiment parler de suite avec certitude. En effet, le seul personnage dont on est sûr qu’il s’agisse de la même personne dans les deux romans est tante Lydia. En ce qui concerne DeFred, même si on y fait allusion brièvement à la toute fin du roman, rien ne prouve qu’il s’agisse de la suite de son histoire. En effet, comme pour la servante écarlate, Margaret Atwood se refuse de donner l’identité des protagonistes, en dehors de leurs prénoms.

Ceci dit, ceux qui suivent la série, y verront forcément une suite. Beaucoup de détails présents dans la série, appuient cette hypothèse. Pour ma part, je suis plus partagée. En effet, la fin du premier livre ne semble pas laisser penser que les événements de la saison 2 aient pu se produire. Ce n’est pas impossible, néanmoins c’est quand même peu probable. De même, la mort d’un personnage, rend un événement de la saison 3 impossible ! Vous l’aurez compris, je me suis bien pris la tête pour tenter de percer tous les mystères des testaments ! Spoiler alert : Je n’y suis pas arrivée !!!

Pas vraiment une suite, mais dépeignant le même univers, ces deux livres sont vraiment très complémentaires. Il n’est pas forcément nécessaire de lire la Servante écarlate avant, même si d’un point de vue chronologique, c’est plus logique.

Je vous conseille vivement ces deux romans, ils sont vraiment excellents.

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . InstagramPinterest

Et si cet article t’a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest !
Avis les testaments
(Visited 156 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer