Declenchement sans peridurale : comment se déroule ?

declanchement-sans-peridurale

La péridurale est une piqûre qui vous endort pendant l’accouchement. Elle est utilisée pour éviter la douleur de l’accouchement. Mais il existe un moyen d’éviter cette piqûre et donc de ne pas avoir mal pendant le travail: c’est le déclenchement sans péridurale.

Il s’agit d’un accouchement naturel, sans intervention du personnel médical. Cela peut être fait par une sage-femme ou par une personne formée à cet effet.

Qu’est-ce que le déclenchement sans péridurale ?

La péridurale est un anesthésique local qui consiste à injecter des produits contenant du gaz dans la colonne vertébrale, afin de soulager la douleur ressentie lors de l’accouchement.Elle peut être proposée à la mère pour faciliter son accouchement et le rendre plus confortable. Cependant, il arrive que les bébés naissent sans le recours à la péridurale.

Le déclenchement sans péridurale (DSP) se pratique lorsque l’on pose une perfusion dans une veine située au niveau de la clavicule ou du cou. Cela permet de provoquer des contractions utérines afin d’accoucher le bébé avant qu’il ne soit arrivé à dilatation complète (stade 5).

L’anesthésiste injecte également un peu de produit dans cette perfusion afin de réduire les douleurs liées à cet acte. Ce type d’accouchement est donc moins contraignant pour la maman, car elle garde intactes toutes ses sensations corporelles durant toute sa grossesse. Elle ne subit aucune anesthésie générale et continue donc d’avoir conscience des contractions et autres sensations liés à son travail.

Le déclenchement sans péridurale est donc très intuitif car il permet aux futures mamans de rester en contact avec son corps durant tout ce processus, ce qui facilite grandement le moment venu !

Pourquoi certaines femmes choisissent-elles de ne pas avoir de péridurale ?

Cet acte n’est pas systématique et toutes les femmes enceintes ne choisissent pas de bénéficier de cette technique. Si vous avez toujours souhaité avoir un enfant sans pour autant vouloir subir une péridurale, sachez que cela est possible.

Il existe différents types d’accouchements qui peuvent être naturels ou accompagnés par une anesthésie locale ou générale.

L’accouchement naturel se fait sans l’aide de produits anesthésiques et est appelé « accouchement physiologique ». Ce type d’accouchement concerne près de 90% des cas.

Il demande une grande capacité physique et mentale, car il faut réussir à supporter la douleur et le travail durant plusieurs heures alors que le corps est très sollicité par les contractions utérines. Dans ce cadre, il n’existe aucune intervention médicale, mis à part quelques massages pour calmer les douleurs éventuelles.

L’anesthésie locale : Elle permet d’endormir localement la zone concernée par l’intervention chirurgicale en injectant un produit dérivé du gaz (lidocaïne) ou un anesthésiant local (trimebutine). Cette technique permet aux femmes qui ont décidé d’avoir recours à une intervention chirurgicale de ne pas avoir besoin d’une piqûre au cours des contractions utérines.

Est-ce que le déclenchement sans péridurale est plus douloureux que le déclenchement avec péridurale ?

Dans l’inconscient collectif, l’accouchement sans péridurale est vu comme la méthode de déclenchement la plus douloureuse. Pourtant, cette méthode peut s’avérer beaucoup moins douloureuse que l’accouchement avec péridurale. De nombreuses femmes choisissent d’accoucher sans péridurale car elles souhaitent un accouchement naturel et physiologique. Cependant, il faut savoir qu’il existe des risques à ne pas avoir recours à la péridurale durant l’accouchement :

  • une baisse du taux d’oxygène chez le fœtus
  • une mauvaise oxygénisation du placenta…

En effet, si le travail se prolonge ou si la dilatation est trop rapide, la poche des eaux pourrait être rompue et provoquer une infection chez la mère ou le fœtus. De plus, certaines femmes ont peur de ne pas supporter les contractions et peuvent alors se sentir mal ou paniquer devant l’apparition de celles-ci.

La technique de l’accouchement sans péridurale permet donc de remettre en route le processus physiologique afin de faciliter l’accès aux membranes et favoriser un bon positionnement du bébé. Le personnel soignant sera toujours présent pour aider les femmes à gérer les contractions au cours du travail et pourra intervenir si besoin.

Quels sont les risques associés au déclenchement sans péridurale ?

Le déclenchement du travail sans péridurale est l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles une femme enceinte choisit de ne pas prendre la péridurale. Par contre, il faut savoir que le déclenchement du travail peut engendrer divers risques pour la mère et le bébé. Ces risques sont d’ordres physiques, émotionnels et financiers. Dans certains cas, la mère peut souffrir de douleurs intenses au point où cela peut nuire à sa capacité à se concentrer sur son travail.

Lors du déclenchement du travail sans péridurale, il y a un risque d’accoucher prématurément. Les complications qui en résultent sont nombreuses :

  • naissance prématurée
  • faible poids de naissance
  • ou encore mortinaissance

Un accouchement provoqué par voie basse entraîne également deux autres risques importants : celui de devoir subir une césarienne et celui d’avoir un bébé présentant des anomalies congénitales (comme un placenta praevia). En outre, on constate souvent chez les femmes qui ont opté pour le déclenchement du travail sans péridurale que celles-ci ressentent moins de satisfaction après l’accouchement que celles qui ont eu recours à celle-ci.

Quelles sont les choses à savoir avant de choisir le DÉCLENCHEMENT sans péridurale ?

La question de la péridurale est une question délicate. Les femmes doivent comprendre que, dans certains cas, certains mères ne peuvent pas se passer de l’anesthésie générale. Dans ces conditions, il n’existe aucun remède contre les douleurs causées par l’accouchement. Cependant, il existe un moyen pour soulager temporairement la souffrance : la péridurale. Cette technique est utilisée pour soulager les douleurs liées à l’accouchement et faciliter le travail grâce au blocage des nerfs responsables des sensations désagréables ressenties au cours de ce processus.

Le choix d’utiliser ou non une péridurale dépend principalement du type de grossesse et du lieu de naissance (à domicile ou à l’hôpital). Si vous êtes enceinte et que vous avez le projet de donner naissance chez vous, il y a quelques points à prendre en compte avant toute chose :

Vous n’êtes pas obligée d’utiliser une péridurale si votre accouchement va bien sans elle.

Si votre accouchement se complique et que vous n’avez pas pu choisir entre la péridurale et l’accouchement naturel, vous aurez droit aux soins appropriés.

Lorsque vous choisissez la péridurale comme option principale pour votre accouchement, il faut savoir qu’elle peut provoquer des effets secondaires indésirables (nausées, vertiges…). Cela peut affecter considérablement votre qualité de vie après le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *