Snack allaitement : que faut-il manger et éviter ?

snack allaitement

Pour les mamans qui allaitent, il est important de savoir quels sont les aliments à éviter pour ne pas nuire à la production de lait. En effet, certains aliments peuvent être néfastes pour le bébé et donc pour la production de lait. Voici une liste des aliments à éviter pendant la période d’allaitement. 🤱

Snack allaitement : Quels sont les aliments à éviter pendant l’allaitement ?

Il est recommandé de ne pas consommer certains aliments pendant l’allaitement. Il s’agit notamment des aliments susceptibles de contenir des résidus de pesticides ou d’herbicides. Ces produits peuvent avoir un impact négatif sur la santé du bébé allaité et peuvent être responsables d’une déficience du système immunitaire.

Les autres substances à éviter ? Il est important pour les mamans qui souhaitent allaiter leur bébé de limiter leur consommation d’alcool, car l’alcool a un effet nocif sur le nourrisson. 🍷L’alcool est donc un aliment à éviter pendant l’allaitement. De plus, la caféine est également aliment à éviter pendant l’allaitement et doit être limitée à une tasse par jour (cafetière ou thé), car celle-ci peut entraîner une perturbation du sommeil chez le bébé allaité.

La liste des produits à éviter comprend :

  • Le maïs et le soja OGM
  • Les arachides OGM
  • Le sucre blanc
  • Les conserves de poissons non pasteurisés
  • L’huile de tournesol raffinée
  • Le pain complet au levain et les viennoiseries industrielles
  • Le bœuf haché cru
  • La volaille crue
  • La charcuterie non fumée et prête à consommer

Notez que les médecins déconseillent la consommations de ces aliments pour diverses raisons !

Pourquoi est-il important d’éviter certains aliments pendant l’allaitement ?

Lorsque vous allaitez, il est important de choisir les bons aliments. Il faut éviter certains aliments ou boissons qui pourraient nuire à la santé de votre bébé.

Les principaux nutriments qui composent le lait maternel sont :

  • Les protéines
  • Le calcium
  • Le fer

Ces nutriment peuvent tous être dangereux pour un enfant. ⚠️

L’allaitement maternel permet au nourrisson de récupérer rapidement après la naissance. Pour cette raison, il est important que votre enfant ait assez d’aliments nutritifs pour lui donner toutes les protéines dont il a besoin pour se développer correctement. Par conséquent, mangez une variété d’aliments nutritifs pendant l’allaitement afin de fournir à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin pour grandir et se développer normalement. Au contraire, une alimentation non-adaptée peut nuire à la santé de bébé.

Pourquoi est-il important d’allaiter bébé ?

Certaines mères décident d’arrêter l’allaitement de bébé, car elles veulent être libre de manger tous ce qu’elles veulent. Sachez pourtant que l’allaitement permet au bébé de recevoir les nutriments dont il a besoin pour grandir en pleine santé.

L’allaitement maternel offre des avantages considérables au bébé et à la mère. Cependant, certaines mères ne peuvent pas allaiter ou souhaitent éviter cette pratique pour diverses raisons (mode de vie, travail. ) et elles recherchent donc des alternatives adaptées à leur situation.

Concrètement, quels sont les avantages d’un allaitement maternel ? Dans un premier temps, parce que l’allaitement maternel est très sain pour la mère. En effet, il permet de réduire les risques d’obésité et de diabète gestationnel chez la femme enceinte (il diminue aussi le risque de cancer du sein).

L’allaitement maternel augmente également significativement le poids du bébé à sa naissance. Il contribue ainsi activement aux soins post-partum : il ralentit l’apparition des vergetures et favorise la guérison des crevasses sur les tétons (mamelons).*

Quels sont les effets néfastes de l’alimentation malsaine pendant l’allaitement sur le bébé ?

Les chercheurs ont découvert que les composés chimiques contenus dans les aliments transformés qui sont consommés au cours de l’allaitement peuvent causer des problèmes de développement chez le bébé. 👶

Cette étude a révélé des résultats similaires à ceux d’autres recherches antérieures qui ont montré qu’un risque accru de maladies chroniques telles que l’obésité, le diabète et la pression artérielle est associée à l’alimentation malsaine pendant l’allaitement.

« Ce fut la première étude visant à évaluer directement les effets nocifs sur le bébé de la mauvaise qualité nutritionnelle de ces aliments », explique le Dr James Dewey, principal auteur et professeur agrégé en santé publique à l’Université du Kentucky, aux États-Unis.

Les chercheurs ont interrogé plus de 1 000 femmes participant à la Nurses’ Health Study II (NHSII) entre 1991 et 2012. Les femmes étaient âgées en moyenne de 38 ans au moment où elles se sont inscrites à l’étude, soit 15 ans après avoir donné naissance à leur premier enfant.

Ils ont surveillé le poids corporel, la taille et les mesures anthropométriques des femmes au cours des 24 premiers mois suivant la naissance. Ils ont également examiné les habitudes alimentaires quotidiennes des participantes via un questionnaire nutritionnel standardis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *